top of page

Société : Pasteur Wallace Turnbull, de la Mission Baptiste Conservatrice d'Haïti, s'est éteint à 99 ans

La communauté protestante et le quartier général de la Mission Baptiste Conservatrice d'Haïti sont en larmes avec le décès lundi 20 mai, du missionnaire américain, Pasteur Wallace Turnbull, en sa résidence à Fermathe, à l'âge de 99 ans.


Le pasteur Wallace Turnbull, a dédié sa vie à impacter des vies en Haïti, nous dit le journaliste Sony Lamarre Joseph, ancien journaliste à Radio Lumière.

  

L'homme de Dieu qui s'apprêtait à fêter son centenaire,  le 8 juillet prochain, est parti pour l'éternité bienheureuse. Son corps est déposé à la morgue de l'hôpital de Fermathe en attendant les formalités pour la célébration de sa vie.


Décoré  en mars 2014, par l'ancien Président de la République, Michel Joseph Martelly, Pasteur Wallace Turnbull d’origine américaine, né en 1925,  fondateur de la Mission Conservatrice Baptiste d’Haïti, avait reçu l’Ordre Honneur et Mérite, grade « Commandeur ». 


C'était l’occasion pour le Chef de l’État de  remercier, au nom de la Nation haïtienne, l'homme de Dieu, pour son œuvre colossale dans l’accompagnement des communautés les plus vulnérables du pays depuis plus d'un demi siècle. La Mission Conservatrice Baptiste d’Haïti, établie dans six départements (Nord, Nord-Est, Nord-Ouest, Ouest, Centre et Artibonite), scolarise plus de 200,000 élèves, et a à son actif de nombreux projets réalisés dans divers domaines tels que: l’agriculture, le reboisement, l’environnement, l’artisanat, l’assainissement, la construction de voies d’accès, de centres de santé communautaire, d’hôpitaux, d’écoles, de logements sociaux et de 400 églises.


« Nous ne voulions pas attendre que le Pasteur Wallace ne soit plus, pour rappeler sa contribution au développement du pays. C’est pour cela que j’ai choisi de l’honorer de son vivant avait lancé le Président Martelly. Il avait aussi rappelé que l'homme de Dieu a grandement contribué à raffermir la foi de nombre de nos compatriotes et sauvé un nombre incalculable de vies à travers les soins de santé et les médicaments qu’il a mis à la disposition des familles les plus nécessiteuses, sans parler des nombreux emplois qu’il a créés.


Pour tout cela et bien plus encore, je veux lui dire merci », avait déclaré, ému, le Président Martelly. Et le Pasteur avait humblement souligné à son tour, que « Ce n’est pas moi qu’il faut remercier, c’est le Seigneur », avait-il rappelé lors de cette distinction. 

Selon les résidents de Fort -Jacques, Soisson, Fermathe, Godé,Thomassin, pasteur Wallace aimait beaucoup Haïti. Il considère son depart comme une grande perte pour la communauté religieuse et pour le pays.


Wallace Turnbull était arrivé en Haïti en 1946, sous la présidence de Dumarsais Estimé, alors jeune homme. Il a consacré sa vie au service des Haïtiens. Il s’était marié à Eléanor, infirmière, décédée en 2020.


Il a vécu pour Haïti, et Haïti, lui en est profondément reconnaissante.


Yves Paul LEANDRE  

1 676 vues0 commentaire

Comentários


ONA.jpg
brh_ad.jpg
votre_publicite.jpg
kredi-ener.jpg
hpn_full_logo.png
bottom of page