top of page

Politique : La COPAH appuie le CPT mais juge insignifiant, le statut d’observateur du secteur religieux 




Lors de l’émission Invité du jour sur Radio Vision 2000, le Conseiller spécial de la COPAH, le Dr Ernst Pierre Vincent, salue la mise en place du nouveau CPT et encourage les acteurs à mettre en œuvre leur plan pour sortir le pays de la crise actuelle. La COPAH, qui avait déjà exprimé des réserves concernant la gouvernance du Premier ministre Ariel Henry et la présence du Pasteur Calixte Fleuridor au sein du HCT, continue de croire que la crise actuelle est avant tout haïtienne. Par conséquent, cette crise appelle les fils et filles de la Nation à se rassembler pour trouver une solution.


Le Dr Vincent fait référence au concept de Johan Galtung, qui en 1964 a proposé une approche axée sur la paix négative et la paix positive. Selon le Pasteur, il est essentiel de commencer par la paix négative, caractérisée par l’absence de guerre ou de conflit violent entre les individus, avant de parvenir à la paix positive, qui inclut l’équité, la justice et le développement.


Le Conseiller spécial de la COPAH exhorte l’État à prendre des mesures pour freiner les actions des gangs armés qui terrorisent la population et réclament l’amnistie. Pour le Dr Ernst Pierre Vincent, il serait inadmissible de négocier avec les bandits responsables des souffrances infligées aux citoyens. La plaie est béante, insiste-t-il.


Enfin, l’homme de Dieu souhaite que les décideurs agissent rapidement pour mettre en place une véritable transition et mettre fin au chaos généralisé et à l’interruption du processus constitutionnel et démocratique .


Yves Paul LEANDRE 

41 vues0 commentaire

コメント


ONA.jpg
brh_ad.jpg
votre_publicite.jpg
kredi-ener.jpg
hpn_full_logo.png
bottom of page