top of page

Haïti-Éducation: Lancement du recensement général des écoles de la République

Dernière mise à jour : 21 mars 2023



Le ministre Nesmy Manigat a annoncé, ce lundi 20 mars 2023, lors d’une conférence de presse à l'Inspection générale du ministère de l'Éducation nationale et de la Formation professionnelle (MENFP), le lancement officiel du Recensement général des écoles du pays, à travers un enregistrement en ligne, qui débutera le lundi 27 mars en cours.


Selon le titulaire du ministère de l'Éducation nationale, cette opération de collecte de données concernant les établissements scolaires, aidera notamment à la constitution du Registre d’écoles, d’enseignants et d’élèves, instruments incontournables dans la gouvernance du système éducatif.


L'objectif de cette démarche, a précisé le ministre Manigat, est de permettre au ministère de savoir le nombre d’écoles qui fonctionnent dans le pays, les lieux où elles s’établissent et s’il sera nécessaire de renouveler leur autorisation de fonctionner. Il s’agit en fait, a-t-il ajouté, de consolider la base de données scolaires par des informations chiffrées et fiables, en vue non seulement d’une meilleure gestion du secteur, mais aussi pour être en mesure de prendre les décisions nécessaires liées à la modernisation du système éducatif.


Cette opération d’un mois qui débutera le lundi 27 mars pour terminer le jeudi 28 avril 2023, s'inscrit dans le cadre de l'application des douze mesures, précisant en son article 1, l'obligation pour tous les enseignants d'avoir un Permis d'enseigner (PE) et l’enregistrement obligatoire de toutes les écoles pour avoir l'autorisation de fonctionner sur le territoire, a rappelé le ministre Nesmy Manigat.


Tout en insistant sur l’importance de ce chantier pour la gouvernance du secteur, le premier responsable de l’éducation du pays, a indiqué que cette décision fait partie de la modernisation de l'école haïtienne que l'État, à travers le MENFP, met en application.


« Pendant que le ministère gère les urgences de la conjoncture, il n’oublie pas tous les chantiers relatifs à la transformation de l’école haïtienne », a soutenu le ministre Manigat, précisant que cet enregistrement qui sera effectif à l’aide d’un e-mail de l’école en question, est obligatoire pour toutes les écoles indistinctement de la République.


« Si une école n’est pas inscrite, n’est pas enregistrée et dotée de l’autorisation du ministère, après avoir rempli le formulaire en ligne, elle ne pourra inscrire aucun élève aux examens officiels », a prévenu le professeur Nesmy Manigat.


Par ailleurs, le numéro Un du MENFP a précisé en passant que ce recensement national n’empêche nullement aux nouvelles écoles de continuer à formuler leur demande d’autorisation, moyennant le respect de toutes les procédures exigées dans la Politique d’accréditation des écoles.




Présentant la plateforme du système d’information de gestion d’école, le directeur de l’Unité du système d’information (USI) du MENFP, M. Jean Barthol Aluc a indiqué que cette plateforme déjà mise en place par le MENFP, permettra aux écoles de fournir des informations leur concernant en ligne.


Cette enquête permettra également, a-t-il fait savoir, d’identifier non seulement les écoles, mais aussi de disposer la liste de tous les enseignants et élèves de ces écoles, aux fins de constituer la base de données école, enseignant et élève ce, dans le souci de leur doter d’un identifiant unique devant permettre de suivre leur parcours dans le système.


« La déclaration de l’école est déterminent pour être en mesure de pouvoir inscrire les élèves aux examens d’État et d’avoir le Permis de fonctionner, suivant les critères exigés par la Direction d’appui à l’enseignement privé et du partenariat (DAEPP) », a insisté le responsable de l’USI.


Pour sa part, le Coordonnateur général des Directions départementales d’éducation (DDE), M. Jean Wilnor Pierre a fait savoir que toutes les dispositions ont déjà été prises au niveau des dix Directions départementales pour faciliter cette opération, en vue d’une bonne gestion des données.


« Nous n’envisageons de laisser aucune école à l’arrière-plan. Nous sommes prêts à les accueillir toutes dans les DDE », a conclu M. Pierre, informant au passage que la saisie concernant les écoles nationales est déjà en cours pour s’assurer que le système soit bien rodé.


Notons que, outre l’USI et la Coordination des Directions départementales, cette opération mobilise également la Direction de la planification et de la Coopération externe (DPCE) du MENFP, le Bureau national des examens d’État (BUNEXE), la Direction d’appui à l’enseignement privé et du partenariat (DAEPP).


Alix Laroche/HPN

Photo : James Wans Jean


76 vues0 commentaire

Opmerkingen


ONA.jpg
brh_ad.jpg
votre_publicite.jpg
kredi-ener.jpg
hpn_full_logo.png
bottom of page