top of page

5 389 écoles déjà recensées en ligne autorisées à inscrire des élèves aux examens d’État de la 9e AF



Le titulaire du ministère de l’Éducation nationale et de la Formation professionnelle (MENFP), le professeur Nesmy Manigat a informé, en conférence de presse tenue à Delmas 83, ce jeudi 13 avril 2023, de la disposition prise par le ministère pour permettre l’inscription en ligne des candidats aux examens d’État de la 9e année fondamentale.


Quinze jours après le lancement du recensement en ligne à travers le Système d’information de gestion de l’éducation (SIGE), le ministère compte 5 389 écoles enregistrées, dont 1 399 dans le département de l’Ouest, 778 dans le département de l’Artibonite, 662 dans le Nord, 444 dans le Nord-Ouest, 477 dans le Centre, 364 dans les Nippes, 335 dans le Nord-Est, 317 dans le Sud-Est, 306 dans le Sud et 277 dans la Grand’Anse, a informé le ministre Nesmy Manigat.


C’est cette première étape qui, d’après le ministre Manigat, va permettre aux écoles d’avoir l’autorisation non seulement de renouveler leur Permis de fonctionner, de s’inscrire dans le processus d’accréditation, mais en même temps, de pouvoir poursuivre des relations d’échanges régulières avec le MENFP.


«Le MENFP est très encouragé de cet avancement. Il est important de moderniser aujourd’hui la façon dont on gère le secteur éducatif et que des informations chiffrées et fiables soient toujours à jour », a déclaré le titulaire du ministère de l’Éducation nationale.

Par ailleurs, a indiqué le ministre Nesmy Manigat, toutes les écoles ayant déjà assuré leur enregistrement en ligne sont déjà autorisées à inscrire leurs élèves aux examens officiels de la 9e année de l’école fondamentale.




Le ministre a rappelé que la période impartie pour l’enregistrement en ligne prendra fin le 28 avril en cours, alors que la période prévue pour l’inscription des élèves à ces examens (9e AF) arrive à terme le 7 mai 2023 prochain.


« Nous encourageons toutes les écoles qui ne se mettent pas encore au pas en ce sens à le faire au cours du délais restant. Si une école est en difficulté pour pouvoir assurer l’enregistrement, nous leur conseillons de solliciter le support des Directions départementales (DDE) ou des Bureaux du district scolaire (BDS). Car, cette année, le ministère ne va point traiter des cas spéciaux, dans la mesure où c’est la Plateforme elle-même qui bloquera automatiquement l’institution scolaire qui n’a pas été enregistrée à temps », a prévenu le premier responsable de l’Éducation nationale.


Le professeur Manigat a informé en passant de la disposition d’un guide d’utilisation d’une trentaine de pages environ préparé par le ministère à l’intention des directions d’école, aux fins d’être bien imbus de la façon dont il faut manœuvrer la Plateforme sans commettre des erreurs.




Portant de son côté des détails techniques, le Coordonnateur du Pôle appui et directeur du Bureau national des examens d’État (BUNEXE), le professeur Renan Michel, a indiqué que dès vendredi 14 avril 2023, toutes les écoles qui ont déjà été enregistrées peuvent commencer à inscrire les candidats qui vont subir les épreuves officielles de la 9e année fondamentale.


« Le directeur de l’école aura toujours à déposer le formulaire d’inscription à la Direction départementale accompagné de la fiche de paiement des élèves. La somme d’argent dévoilée doit être en harmonie avec l’effectif de candidats », a précisé Renan Michel.


Par ailleurs, pour éviter des problèmes liés à des erreurs de nom et de date de naissance, M. Michel a conseillé aux directeurs d’école d’utiliser l’acte de naissance des élèves pour assurer leur inscription.


Texte : Alix Laroche

Photos : Anderson Elien








42 vues0 commentaire

Comentarios


ONA.jpg
brh_ad.jpg
votre_publicite.jpg
kredi-ener.jpg
hpn_full_logo.png
bottom of page