top of page

Politique: Une délégation de la RD rencontre les autorités canadiennes concernant la crise en Haïti


Une nouvelle délégation nommée par le président Luis Abinader, composée de représentants des partis politiques, du gouvernement et du milieu universitaire, s'est rendue au Canada pour élaborer un programme de rencontres avec les autorités et les membres de divers secteurs concernant la crise en Haïti et son impact sur la République dominicaine.


La commission, constituée du vice-ministre administratif de la Présidence, Andrés Lugo Risk ; du vice-ministre des Relations extérieures, José Julio Gómez ; d'un membre de l'Académie dominicaine des langues, l'écrivain Manuel Núñez ; de la Commission bilatérale mixte RD-Haïti, l'économiste Julio Ortega Tous ; de la présidente du Parti libéral réformateur (PLR), Karina Aristy ; du président du Parti Démocratique Institutionnel (PDI), Ismael Reyes ; de la présidente du Parti de la solidarité chrétienne (PSC), Soraya Aquino et du président par intérim du Bloc institutionnel social-démocrate (BRI), José Francisco Peña Tavárez,

a tenu des discussions dans les villes d'Ottawa et de Montréal avec la ministre canadienne du Tourisme, Soraya Martínez Ferrada ; le vice-ministre des Affaires étrangères chargé de l'Amérique latine, David Morrison ; le député Greg Fergus, secrétaire parlementaire du Premier ministre Justin Trudeau ; Robert Oliphant, député, secrétaire parlementaire du ministre des Affaires étrangères ; et le chef de l'opposition canadienne, Pierre Poilievre.


Des rencontres ont également eu lieu, en collaboration avec l'Ambassadrice Michelle Cohen et son équipe, avec les hauts commissaires de l'Union africaine et des pays de la Caricom ; avec les représentantes du Québec, Madwa-Nika Cadet et Brigitte Garceau ; ainsi qu'avec les représentants des communautés dominicaines des deux villes ; avec les dirigeants de la communauté haïtienne ; et des tables rondes avec des universitaires et des professeurs d'université.


Il est important de rappeler que depuis plusieurs mois, des représentants de partis politiques, des universitaires et des différents niveaux du gouvernement travaillent à la préparation d'un accord national en réponse à l'appel du président Abinader le 27 février dernier à l'Assemblée nationale, afin de faire face aux effets de la crise haïtienne en République Dominicaine.


Dans les prochains jours, le Pacte national sera officiellement annoncé et la cérémonie de signature se tiendra lors d'un événement au Palais national, réunissant les dirigeants politiques du pays, unis par un large consensus et un profond sens de responsabilité patriotique envers un sujet d'une importance extraordinaire pour le présent et l'avenir de la République Dominicaine.


Dans les semaines à venir, d'autres délégations se rendront en Europe, en Amérique du Sud, en Amérique centrale et en Afrique, poursuivant le même objectif.


C'est la première fois qu'un gouvernement dominicain déploie une offensive diplomatique d'une telle envergure historique, dirigée par le président Abinader et exécutée par le ministre des Affaires étrangères Roberto Álvarez, avec une équipe hautement qualifiée et la participation active de la société politique et universitaire.


Yves Paul LEANDRE

69 vues0 commentaire

コメント


ONA.jpg
brh_ad.jpg
votre_publicite.jpg
kredi-ener.jpg
hpn_full_logo.png
bottom of page