top of page

La montée en puissance des taxis-motos en Haïti : un phénomène inquiétant pour la société


C’est autour du thème de la problématique et de l'accroissement incontrôlé des taxis-motos en Haïti que s'est déroulée une conférence-débat à l'initiative d'une jeune compagnie d'assurance dénommée ZEPOL Haïti. L'objectif était d'attirer l'attention des décideurs sur ce phénomène qui prend de l'ampleur dans le pays. Si les taxis-motos offrent une mobilité appréciable dans les zones urbaines souvent congestionnées, il est indéniable qu'ils représentent également de véritables dangers pour la société, comme l'estiment le docteur Garnel Michel, spécialiste en santé publique, et le docteur Edwin Magloire, spécialiste en communication de changement de comportement, qui ont exprimé leurs préoccupations lors de la conférence-débat.


Le docteur Garnel Michel a souligné que les accidents impliquant des taxis-motos sont devenus une menace sérieuse pour la sécurité publique. La fréquence des incidents est alarmante, et de nombreuses vies ont été perdues ou gravement affectées par ces accidents. Il a également pointé du doigt la négligence des chauffeurs de taxis-motos sur les routes, mettant en danger la vie des passagers, des autres usagers de la route et même celle des piétons.


De son côté, le docteur Edwin Magloire a souligné l'absence de régulation adéquate dans le secteur des taxis-motos en Haïti. En l'absence de directives claires et de contrôles stricts, les chauffeurs de taxis-motos opèrent souvent sans supervision, ce qui contribue à un comportement irresponsable et dangereux sur les routes. Il a également mis en évidence le rôle crucial que l'État doit jouer pour instaurer des normes de sécurité, des formations obligatoires pour les chauffeurs et une surveillance adéquate du secteur.


La question qui préoccupe les participants à la conférence-débat est donc la suivante : où est l'État dans tout cela ? Le docteur Garnel Michel, responsable de l'organisation dénommée "Stop Accident", s'est interrogé avec perplexité sur l'inaction des autorités face à cette problématique grandissante. Il appelle à une prise de conscience urgente de la part des décideurs politiques, afin de mettre en place des mesures efficaces pour réguler cette industrie et garantir la sécurité des citoyens.


En attendant une régulation plus stricte, les passagers utilisant les taxis-motos doivent faire preuve de prudence et de vigilance. Personne n'est à l'abri des accidents de la circulation, et les chiffres alarmants révélés par le docteur Edwin Magloire soulignent l'urgence d'une sensibilisation accrue. Dans le but de conscientiser la population sur ce fléau, la compagnie d'assurance ZEPOL Haïti a décidé de lancer une campagne de sensibilisation avec pour thème "Aksidan moto, se gwo malè pandje, kisa nap fè" (Les accidents de moto sont une grande menace, que pouvons-nous faire ?).


En effet, la montée en puissance des taxis-motos en Haïti est indéniablement un sujet d'inquiétude pour la société. Les risques liés à l'utilisation de ces moyens de transport non régulés exigent une action immédiate de la part des autorités et une sensibilisation de la population. La conférence-débat a été un pas dans la bonne direction pour mettre en lumière cette problématique cruciale et inciter à des changements positifs dans le secteur des taxis-motos en Haïti.


Marvens Pierre

19 vues0 commentaire

コメント


ONA.jpg
brh_ad.jpg
votre_publicite.jpg
kredi-ener.jpg
hpn_full_logo.png
bottom of page