top of page

Haïti-Politique : André Apaid et trois chefs de gang sanctionnés par le Canada





Le Canada continue d’infliger des sanctions à des membres influents de l’élite politique et économique d’Haïti, présumés impliqués dans le trafic de drogue et le financement des bandes armées qui terrorisent la population. En effet, via son compte Twitter, l’ambassadeur du Canada accrédité en Haïti, Sébastien Carrière, a annoncé que l’homme d’affaires, André Apaid, est tombé sous le coup des sanctions du pays de Justin Trudeau. Suite à cette mesure punitive, l’instigateur du mouvement baptisé « GNB » des années 2000 ne peut plus faire des affaires avec le Canada. Il ne pourra non plus fouler le sol canadien et tous les biens qu’il pourrait détenir dans ce pays seront purement et simplement gelés. C’est au total vingt et sept (27) membres en vue de l’élite politique et économique haïtienne et des chefs de gang qui sont touchés par ces sanctions, dont l’ancien président Joseph Michel Martelly, son ancien premier ministre, Laurent Salvador Lamorthe, les hommes d’affaires Renold Deeb et Sheriff Abdallah. Des chefs de gangs comme Lanmò San Jou de 400 Mawozo, Vitelhomme Innocent de Kraze Baryè et Izo de 5 Segond font également l’objet de sanctions.


GA/HPN

11 vues0 commentaire

Commenti


ONA.jpg
brh_ad.jpg
votre_publicite.jpg
kredi-ener.jpg
hpn_full_logo.png
bottom of page