top of page

Haïti-Insécurité : 51 policiers tués par des bandits de janvier à décembre 2022, rapporte le SYNAPOH



Les policiers semblent être la cible privilégiée des bandits armés qui imposent leur loi un peu partout à travers le pays. En effet, pour la période allant du 1er janvier au 2 décembre 2022, un total de 51 policiers ont été tués par des gangs armés. Des chiffres communiqués par le Syndicat National des Policiers Haïtiens (SYNAPOHA), dans un récent rapport rendu public.


D’après le syndicat policier, plus de 90% de ces cas ont été enregistrés dans la région métropolitaine de Port-au-Prince. « Il s’agit d’une situation grave compte tenu de l’importance des agents de l’ordre dans la lutte contre le phénomène de l’insécurité », déplore le SYNAPOHA, dans son rapport.


Selon les précisions de cette structure syndicale dont Lionel Lazarre est le Coordonnateur général, certains policiers ont été tués par des bandits dans l’exercice de leurs fonctions, d’autres en revenant de chez eux, d’autres encore lors des affrontements avec gangs armés, en pleine opération policière.


En dernier ressort, le Syndicat National des Policiers Haïtiens (SYNAPOHA) appelle le haut commandement de la Police Nationale d’Haïti (PNH) à prendre des mesures célères pour protéger la vie de ses membres.


GA/HPN

5 vues0 commentaire

Comentarios


ONA.jpg
brh_ad.jpg
votre_publicite.jpg
kredi-ener.jpg
hpn_full_logo.png
bottom of page