top of page

Haïti : Guy Philippe ne peut plus jouir de ses droits civils et politiques, selon Pierre Espérance



Interrogé, dans le cadre du journal Premyè okazyon édition, du jeudi 7 décembre 2023, sur les ondes de radio Caraïbes, Pierre Espérance qui s’exprimait au sujet de Guy Philippe qui semblerait rattraper de nouveau son bâton pèlerin dans l’arène politique en Haïti, a estimé que l’ancien officier de police qui avait mené une rébellion contre le président Jean Bertrand Aristide en 2004, n’est plus habilité à être candidat à un quelconque poste électif au pays, après avoir passé six ans en prison aux États-Unis pour avoir plaidé coupable de trafic de drogue et de blanchiment d’argent.


« Guy Philipe de 2004 n’est pas celui de 2023. Il ne jouit plus ses droits civils et politiques. Il doit s’écarter aujourd’hui de la scène politique », a balancé le directeur exécutif de Réseau national de défense des droits humains (RNDDH), lequel a appelé le peuple haïtien à la vigilance.


D’après Pierre Espérance, avec son comportement de délinquant qu’est son cheval de bataille, Guy Philippe ne peut, moralement, conduire la barque de la nation. Son discours contre la corruption et les corrompus du pays aujourd’hui, a-t-il jugé, n’a pas sa place puisqu’il en est bel et bien un.


Ainsi, le défenseur des droits de la personne humaine, dit avoir conseillé à Guy Philippe de se replier sur lui-même et de faire silence, au lieu d’afficher cette attitude d’arrogant, alors, a-t-il rappelé, qu’il revient tout juste de purger une peine infamante pour des actes immoraux qu’il a reconnus et avoués lui-même à la justice américaine.


Alix Laroche/HPN


67 vues0 commentaire

Comments


ONA.jpg
brh_ad.jpg
votre_publicite.jpg
kredi-ener.jpg
hpn_full_logo.png
bottom of page