top of page

Crise au niveau des Ambassades: La Diplomatie haïtienne à la débandade

Déjà mise à mal par l'international fatigué de nous prêter main forte face à l'insécurité et voilà ce sont les ambassadeurs haïtiens qui font la une des journaux étrangers avec pour chefs d'accusation présumée : viol, corruption. D'abord au Japon, l’ex-ambassadeur d’Haïti, Helph Monod Honorat, fait l'objet d’une enquête policière en lien à un viol présumé sur une ressortissante japonaise en 2022, qui l'a contraint à démissionner et quitter  Tokyo en hate. La jeune femme qui l’a accusé de viol est une connaissance. L’État haïtien collabore à l’enquête. Deux policiers haïtiens de la Direction centrale de la police judiciaire (DCPJ) ont même été sur les lieux pour élucider l'affaire.

La chancellerie haïtienne se sent gênée dans cette affaire et le pire arrive avec le limogeage de l' Ambassadeur d'Haïti à Washington, Edmond Bocchit impliqué dans un scandale de corruption dont le gouvernement américain a été informé, a précisé le ministre des Affaires étrangères et des Cultes, Jean Victor Généus.

En poste à Washington depuis décembre 2020. Le diplomate haïtien qui intervenait sur Radio Scoop fm, mercredi, rejette les accusations de corruption dont il fait l'objet et a accusé l'ex -premier ministre Claude Joseph ancien ministre des Affaires étrangères du gouvernement d' Ariel Henry. "Ce sont des allégations farfelues qui ne visent, dit-il, qu’à ternir mes 32 ans de services dans la diplomatie haïtienne", a-t-il indiqué. Il demande qu’une enquête soit diligentée sur la gestion de l’Ambassade".

Depuis septembre 2021, l'ULCC avait déjà ouvert une enquête spécifique mais s' accélère aujourd'hui vue l' ampleur de la situation. La diplomatie haïtienne est à la débandade en écoutant deux anciens ministres ou deux anciens Ambassadeurs se quereller sur une station de radio, accusant l'un l'autre de détournement de fonds de l'Etat. Les douanes américaines, en juin 2021, avaient saisi des paquets contenant $50.000 en provenance du Chili et adressés par courrier à la résidence personnelle de Gélorme Juste, cousin de l'ex-ministre des Affaires étrangères d'alors, Claude Joseph, qui l'avait nommé responsable de la section consulaire de l'ambassade. Il est de notoriété publique que je n'avais aucun contrôle sur Gélorme Juste, lequel traitait directement avec son cousin ministre, a affirmé M. Edmond Bocchit.

"Pour ma part, j'affirme n'avoir rien à voir, ni de près ni de loin, avec cette affaire, qui ne m'avait été signalée que par la voie diplomatique du Département d'État des États-Unis d'Amérique en août 2021. J'avais immédiatement informé le ministère des Affaires étrangères et des Cultes pour des suites utiles. Aussi, la commission interministérielle n'a pu trouver aucune preuve corroborant les allégations du rapport produit par le MAE sous la houlette de l'ex-ministre Claude Joseph", a révélé  l’ex-ambassadeur Bocchit Edmond. 

Plus de quarante diplomates haïtiens en poste aux USA ayant largement le temps de rotation seront rappelés pour cette raison.Pour l'ex-Premier ministre Claude Joseph, Bocchit Edmond est en chute libre, révoqué pour de graves accusations de corruption." Je suis désolé que cela lui arrive après 32 ans de carrière. Je lui souhaite bonne chance et espère qu’il collaborera avec la justice afin de faire lumière sur sa situation"  a taclé le leader du parti EDE aujourd'hui. M.Joseph a confirmé avoir remis un rapport à ce sujet au PM Ariel Henry qui n’a jamais réagi à date.


Yves Paul LEANDRE 

87 vues0 commentaire
ONA.jpg
brh_ad.jpg
votre_publicite.jpg
kredi-ener.jpg
hpn_full_logo.png
bottom of page