top of page

ONU : Maria Isabel Salvador remplace Helen Meagher La Lime à la tête du BINUH

Le Secrétaire général de l’ONU, M. António Guterres, a annoncé, mercredi 1er Mars, la nomination de l’équatorienne María Isabel Salvador au poste de Représentante spéciale pour Haïti et Chef du Bureau intégré des Nations Unies en Haïti (BINUH). Elle remplace l'américaine Helen Meagher La Lime qui était en mission en Haiti pour les Nations Unies depuis 2018.


D'après le communiqué de l'Organisation mondiale, Mme Salvador a plus de 25 ans d’expérience en matière de gestion, de conseil, de politique et de diplomatie.  Elle a été Présidente du Conseil d’administration des Galápagos (2013-2015), Représentante permanente de l’Équateur auprès de l’Organisation des États américains (2010-2013), membre du Parlement andin (2009-2010), ainsi que Ministre des affaires étrangères, du commerce et de l’intégration (2007-2008) et Ministre du tourisme (2005-2007) de l’Équateur.  Elle possède également une vaste expérience en gestion dans le secteur privé, ayant été Directrice générale et Représentante légale d’Air France en Équateur (1995-2005).  Elle est actuellement Directrice des relations extérieures à l’Universidad de Las Américas (UDLA) en Équateur, poste qu’elle occupe depuis 2015. 


Mme Salvador est titulaire d’une maîtrise en administration des affaires de l’Universidad Andrés Bello, du Chili, et de l’Universidad Europea de Madrid, en Espagne, et d’une licence en langue et civilisation françaises de l’Université de Genève, en Suisse.  Elle termine actuellement un diplôme en droits humains et de la nature à l’UDLA, en Équateur.  Outre l’espagnol, sa langue maternelle, elle parle couramment l’anglais et le français.


Alors que le pays traverse l'une des pires crises de son histoire, la représentante spéciale sortante du Secrétaire général de l'ONU, Helen Ruth Meagher La Lime, a été très décriée notamment par des organisations sociopolitiques qui ont organisé des sit-in pour réclamer son départ à la tête du Bureau Intégré des Nations Unies en Haïti. Maria Isabel Salvador, va-t-elle pouvoir aider à résoudre la crise notamment le phénomène de l'insécurité dans le pays? Quoique des sanctions aient été prises à travers la Résolution 2653, seul l'avenir donnera raison ou tort à Mme Salvador.


MP/HPN

24 vues0 commentaire

Commentaires


ONA.jpg
brh_ad.jpg
votre_publicite.jpg
kredi-ener.jpg
hpn_full_logo.png
bottom of page