top of page

Haïti : Nouvelle crise du carburant mais aucune raison de s'alarmer, estime Marc-André Dériphonse


Le président de l'Association des Propriétaires des Station-Services (ANAPROSS), Marc-André Dériphonse, affirme qu'il n'y a pas de quoi s'alarmer malgré la nouvelle crise du carburant.


Une nouvelle rareté de produits pétroliers est constatée, depuis un certain temps et cela provoque des altercations entre des chauffeurs du transport en commun et des passagers mais aussi une nette augmentation des prix des produits.


Le président de l'ANAPROSS informe qu'une cargaison de produits pétroliers est attendue ce mercredi dans le pays et une autre le week-end prochain.


Selon Marc-André Dériphonse, ce ne sont pas les importateurs qui profitent de cette situation.


Le président de l'Association des Propriétaires et Chauffeurs d'Haïti (APCH), Changeux Méhu, dénonce ce qu'il appelle l'irresponsabilité de l'Etat et c'est cela qui, dit-il, est à la base de la crise du carburant.


Il faut que l'Etat reprenne le contrôle du marché, propose le syndicaliste comme solution à la crise du carburant.


Pour sa part, le responsable de l'association dénommée FOSSA (Force Syndicale pour Sauver Haïti), Jacques Anderson Desroches, abonde dans le même sens.


Le problème a été provoqué par la libéralisation du marché, dit-il, appelant l'Etat à redorer son blason en reprenant le contrôle du marché qui a été livré aux importateurs.


DO/HPN

23 vues0 commentaire
ONA.jpg
brh_ad.jpg
votre_publicite.jpg
kredi-ener.jpg
hpn_full_logo.png
bottom of page