top of page

Le chancelier Jean Victor Généus affirme qu'Haïti est en danger et a besoin de l'aide de l'ONU



Au Conseil de sécurité des Nations Unies ce mercredi, le ministre des Affaires étrangères, Jean Victor Généus reconnait toutefois que le pays est pris en otage et dans le contexte actuel, Haïti a besoin l'aide de la grande famille onusienne pour afin de pouvoir s'en sortir. Le chef de la Diplomatie haïtienne exhorte le Conseil à agir vite car le peuple haïtien est exaspéré.


En raison des gangs armés et leurs commanditaires établissant un climat de terreur dans le pays, la population de plusieurs zones de la capitale ont été témoins de scenes horribles, ces dernières 48 heures. Les bandits continuent de violer, détruire les biens des familles et en kidnapper des membres. De ce fait, le gouvernement qu'il représente fait sienne la déclaration du Secrétaire général de l'ONU, M. Antonio Guterres demandant l'intervention d'une force armée spéciale internationale en Haïti pour faire échec aux bandits.

M. Généus fait référence à sa lettre adressée aux Nations Unies en octobre 2022, où il avait sollicité l'aide de l'Organisation mais qui est restée sans suite. Haïti est en danger prévient le ministre des Affaires étrangères qui était accompagné de l'Ambassadeur d'Haïti à l'Onu, Antonio Rodrigue.


Par ailleurs, le chancelier haïtien a salué la nouvelle Représentante du Secrétaire général en Haïti, et lui souhaité que sa carrière soit couronnée de succès. Le ton a changé cette fois-ci, le Chancelier s'est concentré sur la dégradation de la situation liée à la violence des gangs en Haïti. Il affirme que


Yves Paul LEANDRE

40 vues0 commentaire
ONA.jpg
brh_ad.jpg
votre_publicite.jpg
kredi-ener.jpg
bottom of page