top of page

Le CARDH appelle à la résolution de l'enquête sur l'assassinat des 6 Policiers à Liancourt



Le Centre d'Analyse et de Recherche en Droits de l'Homme (CARDH) appelle à l'aboutissement de l'enquête sur l'assassinat des 6 policiers tués à Liancourt dans le département de l'Artibonite. Six mois après, le directeur exécutif de l'organisation CARDH, Me Gédéon Jean, a adressé une lettre au Directeur général a.i de la PNH, Frantz Elbé, pour s'enquérir de l'état d'avancement de l'enquête.


Le meurtre atroce de ces six policiers à Liancourt a secoué la nation et a laissé leurs familles, leurs collègues et la communauté policière en deuil et en quête de réponses. Malgré le temps écoulé depuis l'incident, l'enquête n'a pas encore permis de traduire les responsables en justice, ce qui suscite des inquiétudes quant à l'efficacité du système judiciaire du pays.


Dans sa lettre adressée au Directeur général a.i de la PNH, Me Gédéon Jean a exprimé sa profonde préoccupation concernant le retard pris dans l'enquête et a souligné l'importance de faire toute la lumière sur cet acte odieux. Il a rappelé le précédent meurtre de policiers survenu à Village de Dieu, le 12 mars 2021, soulignant que l'impunité dans de tels cas ne peut qu'encourager d'autres actes criminels similaires.


Le directeur exécutif du CARDH a également noté que le 30 janvier dernier, des policiers à Gonaïves ont manifesté vigoureusement contre l'assassinat des six policiers de Liancourt, témoignant ainsi de la solidarité et de l'indignation au sein de la communauté policière. Cette manifestation poignante a mis en évidence l'urgence de résoudre cette affaire et de traduire en justice les coupables.


Des informations recueillies par les services de renseignement de la Direction Départementale de l'Artibonite (DDA-PNH) ont révélé des développements troublants dans l'enquête. Selon ces renseignements, trois hauts gradés de la Police Nationale d'Haïti (PNH) auraient été identifiés en tant qu'auteurs intellectuels du crime. Ces révélations ont ajouté un nouvel élément de complexité à l'affaire, mettant en lumière des liens potentiels entre le meurtre tragique des six policiers à Liancourt et certains membres influents de la PNH.


Face à ces développements majeurs, le CARDH insiste sur l'importance de mener une enquête approfondie, impartiale et transparente afin de faire toute la lumière sur cette affaire. La population haïtienne, les familles des victimes et la communauté internationale attendent avec impatience que justice soit rendue, sans aucune complaisance envers les auteurs intellectuels et matériels de ce crime odieux.


Cette affaire reste donc au cœur des préoccupations, et la nation tout entière demeure dans l'attente de résultats concrets de l'enquête. La résolution de ce cas sera un test crucial de l'efficacité du système judiciaire haïtien dans la lutte contre l'impunité et la protection des droits de l'homme. Le CARDH continuera de suivre de près l'évolution de cette enquête et d'appeler à ce que justice soit rendue pour que les six policiers tombés à Liancourt ne soient pas devenus de simples chiffres dans les statistiques, mais que leur mémoire soit honorée par une quête inébranlable de vérité et de justice.


Marvens Pierre

3 vues0 commentaire

댓글


ONA.jpg
brh_ad.jpg
votre_publicite.jpg
kredi-ener.jpg
hpn_full_logo.png
bottom of page