top of page

Lancement du Projet d'amélioration de la gouvernance du sous-système d’éducation non-formelle



Le ministère de l'Éducation nationale et de la Formation professionnelle (MENFP), de concert avec des partenaires locaux et internationaux, a lancé officiellement à Pétion-Ville, ce mardi 17 janvier 2023, le Projet prometteur visant l’organisation de la gouvernance du sous-système d'éducation non-formelle, a constaté Haiti Press Network.


Il s’agit de mettre en place tous les dispositifs nécessaires afin de parvenir à cette fin. Pour cela, il est question d’impliquer tous les secteurs de la vie nationale, pour garantir des opportunités d'apprentissage tout au long de la vie, l'acquisition de compétences aux enfants, aux jeunes et aux adultes en situation difficile et à besoins spéciaux que l'éducation formelle ne peut satisfaire.


« L'école ne peut pas attendre pour toutes les catégories sociales du pays. Elle ne peut pas attendre surtout pour ceux et celles qui ont été abandonnés par l'État en cours de route. Nous avons une obligation éthique dans le souci que l'éducation est un droit humain, un bien public, une responsabilité publique et partagée pour tout au moins ouvrir des fenêtres d'opportunité à ceux et celles-là qui ont été oubliés ». Ainsi s’est exprimé le professeur Auguste D'Meza qui prenait la parole à la cérémonie d’ouverture au nom du ministre Nesmy Manigat.

Selon M. D’Meza, l’éducation non-formelle est prise au plus haut niveau du MENFP. Elle ne peut pas se résumer à une catégorie de délaissés. L’éducation non-formelle, a-t-il insisté, doit englober toutes les catégories de délaissés de la société.


Il a salué l’Organisation des Nations Unies pour l’Éducation, la Science et la Culture (UNESCO) pour son appui technique, le Fonds des Nations Unies pour l’Enfance (UNICEF) pour son appui technique et financier, mais également le support financier de la Banque mondiale (BM) via le Projet promesse, d’avoir répondu à l’appel pressant du ministère et de la Secrétairerie d’État à l’alphabétisation pour que ce sous-secteur puisse être doté d’un budget.


La Secrétaire d’État à l’alphabétisation, Mme Sandra Jacques Michel Saint-Georges a, quant à elle, insisté sur le poids de l’éducation non-formelle dans le combat visant le développement du pays. D’après Mme Saint-Georges qui plaide pour que tout le monde puisse mettre la main à la patte, l’éducation non-formelle constitue un instrument incontournable pour emmener le pays sur la voie du progrès social et économique.


De son côté, Kendy Nicolas, responsable de la Direction l’enseignement fondamental au MENFP, a salué tous les acteurs qui, dit-il, ont travaillé et qui travaillent encore en vue du renforcement de ce sous-secteur d’éducation non-formelle. Pour lui, il s’agit d’un droit fondamental de l’humain.


« Votre participation à cet événement majeur traduit votre intérêt pour le développement de l’éducation en Haïti, mais aussi pour le respect du droit à l’éducation », a déclaré Kendy Nicolas, soutenant que la régulation de ce sous-secteur constitue un point clé pour son développement.


Le représentant du Fonds des Nations-Unies pour l’enfance en Haïti, M. Bruno Maes a rappelé que l’éducation non-formelle est une priorité du Plan décennal de l’éducation et de la formation 2020-2030. Une priorité, traduite à travers deux sous-programmes : l’éducation des enfants en dehors de l’école et l’éducation et l’alphabétisation des adultes », a-t-il souligné, avant d’indiquer que le lancement du projet de l’amélioration de la gouvernance du sous-secteur d’éducation non-formelle, est un grand chantier qui démarre à travers cette assise.


Outre ces personnalités citées plus haut, plusieurs autres acteurs concernés, notamment de l’UNESCO, de l’Office national de partenariat en éducation (ONAPE), de l’Unité de gestion de projets (UGP) au niveau de la Banque mondiale qui a financé le projet à hauteur de deux millions de dollars américains sur trois ans ont souligné l’importance du sous-secteur d’éducation non-formelle dans le développement durable du pays.


Texte : Alix Laroche

Photo : Laurent Samuel

56 vues0 commentaire
ONA.jpg
brh_ad.jpg
votre_publicite.jpg
kredi-ener.jpg
hpn_full_logo.png
bottom of page