top of page

L'AJH et SOS Journalistes appellent à une marche pour la libération de Pierre Louis Opont

L'Association des Journalistes Haïtiens (AJH) et SOS Journalistes ont annoncé, ce jeudi, l'organisation d'une marche pacifique qui se tiendra le dimanche 16 juillet 2023, afin d'exiger la libération immédiate de Pierre Louis Opont, enlevé il y a environ trois semaines. Opont, époux de Marie-Lucie Bonhomme, figure respectée du journalisme haïtien, actuellement malade et privé d'accès à ses médicaments vitaux.


La décision de l'AJH et SOS Journalistes de prendre l'initiative de cette marche vise à attirer l'attention sur la situation préoccupante de Pierre Louis Opont, mais également à dénoncer l'insécurité grandissante en Haïti qui menace la liberté d'expression et la sécurité des journalistes, sachant que la journaliste de Vision 2000 et de Télé Pluriel, Marie Lucie Bonhomme a été elle aussi enlevée quelques jours plus tôt puis relâchée après quelques heures. Cette mobilisation se veut un acte de solidarité envers la famille Opont et un appel fort pour que les autorités haïtiennes prennent des mesures rapides et concrètes pour assurer sa libération en toute sécurité.


Gulyer C. Delva, l'un des organisateurs de la marche et responsable de SOS Journalistes, intervenant sur Radio Métropole ce 13 juillet, a souligné l'importance de préserver le caractère apolitique de l'événement. Delva a mis en garde contre toute tentative d'instrumentalisation politique de cette manifestation de solidarité, soulignant que l'objectif principal est de concentrer l'attention sur le sort de Pierre Louis Opont et d'appeler à des mesures concrètes pour assurer sa libération.


« Nous demandons à tous les participants de se concentrer sur la cause principale de cette marche, qui est de demander aux bandits de faire un geste d’humanité pour la libération de Pierre Louis Opont », a déclaré M. Delva. « Il est essentiel de rester unis et de ne pas permettre que cette manifestation soit détournée à des fins politiques. Notre priorité est la sécurité et la liberté de l’époux de notre collègue journaliste. »


L'enlèvement de Pierre Louis Opont s'inscrit dans une vague inquiétante de kidnappings en Haïti où les bandes criminelles prospèrent et exercent une influence croissante. Malgré un moment de répit d’environ 2 mois, les bandits ont repris du service après l’affaiblissement du mouvement « BWA KALE ». Toutes les catégories socioprofessionnelles sont ciblées par les malfrats et même des journalistes ne sont pas épargnés par l’activité criminelle des gangs.


S’adressant d’abord aux travailleurs de la Presse, l'AJH et SOS Journalistes appellent tous ceux qui s’opposent aux exactions des bandits à se joindre à cette marche pacifique pour exprimer leur solidarité envers Pierre Louis Opont et sa famille qui souffre de son absence.


La marche se déroulera principalement à Pétion-Ville au niveau de la Place Saint Pierre. Les organisateurs ont pris toutes les mesures nécessaires pour garantir la sécurité des participants et la fluidité de l'événement, en coordination avec les autorités locales, a précisé Joseph Guyler C. Delva.


Marvens Pierre

11 vues0 commentaire
ONA.jpg
brh_ad.jpg
votre_publicite.jpg
kredi-ener.jpg
hpn_full_logo.png
bottom of page