top of page

Haiti : RONDDH critique le comportement des agents de la PNH face aux déplacés à Tabarre



À travers son Secrétaire exécutif, Jonas Auguste le Réseau Observateur National pour la Démocratie et les Droits Humains (RONDDH) a exprimé de vertes critiques face aux agents de la Police Nationale d'Haïti (PNH) qui ont infligé des traitements inhumains aux déplacés internes fuyant la fureur des gangs armés notamment la bande à Vitelhomme Innocent, puissant Chef de gang opérant à Tabarre et les environs, a appris HPN.


En effet, lors d'une opération, pour le moins musclée, des agents faisant partie de certaines des unités spécialisées de la PNH ont délogé des dizaines de riverains de plusieurs contrées de Tabarre qui ont dû prendre refuge par-devant les locaux de l'Ambassade des États-unis à Tabarre. Une réaction sévèrement critiquée par plusieurs citoyens qui croient que les agents de la PNH ont abusé les droits des citoyens qui ne représentaient aucune menace pour ces derniers.


Le RONDDH appelle les autorités au pouvoir à faire tout de leur possible afin de permettre aux citoyens de rester chez eux pour ne pas fuir leurs domiciles pour l'insécurité des gangs armés et la misère, la famine qui règne en maître, d'après ce qu'on lit au Communiqué de cette structure des droits Humains.


GL /HPN

18 vues0 commentaire

Comments


ONA.jpg
brh_ad.jpg
votre_publicite.jpg
kredi-ener.jpg
hpn_full_logo.png
bottom of page