top of page

Haiti-RD-Frontières : Le gouvernement dominicain explore de nouveaux marchés pour ses produits




Après la fermeture de la frontière par le président dominicain Luis Abinader, son gouvernement veut explorer de nouveaux marchés pour les produits dominicains qui ne bénéficient plus de la manne haïtienne. Guyana, la Jamaïque, Trinité-et-Tobago, la Barbade sont les nouvelles pistes explorées pour les produits dominicains.


Les commerçants et les producteurs dominicains ne cessent de se plaindre depuis la fermeture, le 15 septembre dernier, de la frontière par le président Luis Abinader.


Ce dernier ne conçoit pas qu'Haïti puisse construire un premier Canal sur la Rivière Massacre alors que son pays a déjà 11 prises sur cette même rivière et c'est pour cela qu'il a fermé la frontière et la porte du dialogue.


Une décision qui a de lourdes conséquences sur l'activité des commerçants dominicains qui écoulent une bonne partie de leurs produits sur le territoire haïtien.


Le ministre dominicain de l’Économie, de la Planification et du Développement, Pavel Isa Contreras, a fait savoir que d’autres marchés sont explorés pour les produits qui ont cessé d’être exportés vers Haïti.


« Toujours explorer de nouveaux marchés est la priorité du gouvernement dominicain, nous cherchons d’autres marchés ailleurs tout le temps, les marchés régionaux et caribéens sont de la plus haute priorité précisément pour les produits qui sont exportés vers le marché haïtien qui devrait avoir plus d’ouverture », a déclaré le ministre Contreras.


Toutefois, il dit souhaiter que  la situation à la frontière (fermée depuis 12 jours, ndlr)serait de courte durée et que les relations commerciales avec Haïti reprendront.


Le ministre a déclaré que parmi les marchés attrayants pour ces produits figurent Guyana, la Jamaïque, Trinité-et-Tobago, la Barbade parce qu’il s’agit d’économies de niveau supérieur.


Il ajoute que le ministère n’a entrepris aucune étude pour connaître les effets en termes économiques car il pense qu'il est probable que ce sera une période de transition, de réajustement et que les difficultés seront bientôt résolues ».


DO/HPN

24 vues0 commentaire

Comentarios


ONA.jpg
brh_ad.jpg
votre_publicite.jpg
kredi-ener.jpg
hpn_full_logo.png
bottom of page