top of page

Haiti-RD : Avec ou sans papiers, les haïtiens sont pourchassés par la migration dominicaine



Les autorités dominicaines poursuivent leur chasse aux haïtiens. Ces derniers, avec ou sans papiers, sont poursuivis, pourchassés et arrêtés afin d'être rapatriés en Haïti.


Santo Domingo, le 15 novembre 2022. Les haïtiens qui résident dans le Grand Saint-Domingue sont sur le qui-vive.


Ils vivent avec la peur au ventre, sachant qu'avec ou sans papiers, ils risquent d'être arrêtés puis expulsés du territoire dominicain où ils vivent, pour la plupart, depuis des dizaines d'années.


Il faut dire que, sur ordre du président Luis Abinader, les multiples raids de la police, des militaires et des agents de l'immigration se poursuivent.


Depuis hier lundi, une visite dans les secteurs de la capitale à la recherche d'haïtiens ne semblait pas une tâche facile alors qu'eux-mêmes signalent que, malgré leur documentation à jour, ils se cachent, rapporte le journal dominicain Listin Diario.


« Nous sommes ici emprisonnés. Vous avez peur de partir parce que, que vous ayez les papiers ou non, ils prennent tout le monde », a déclaré au média dominicain Maxi Belbal, un ressortissant haïtien qui vit dans le pays, avec sa femme et ses quatre enfants, depuis plus de 20 ans.

Il faut dire que des centaines de citoyens haïtiens sont expulsés quotidiennement du territoire dominicain, selon les données du gouvernement.

À Los Ríos, Herrera, La Ciénaga, Los Guandules et d'autres quartiers de la capitale, les communautés haïtiennes vivent dans une constante intimidation.

Certains ont même cessé d'aller travailler de peur d'être pris au dépourvu et de laisser leurs enfants à la dérive.

DO/HPN


8 vues0 commentaire

Comments


ONA.jpg
brh_ad.jpg
votre_publicite.jpg
kredi-ener.jpg
hpn_full_logo.png
bottom of page