top of page

Haiti : Nouvelle fusillade à Petite-Rivière de l’Artibonite, encore des morts et des blessés



Des bandits armés, faisant partie du gang « Grangrif » qui opère à Petite-Rivière de l’Artibonite, ont encore fait parler la poudre.


Ce mardi, ils ont tiré sur plusieurs véhicules de transport en commun, tuant plusieurs personnes.


C’est du moins ce qu’a rapporté Berthide Horace, sur Radio Kiskeya. La porte-parole de la commission de dialogue, de réconciliation et de conscientisation pour sauver l’Artibonite soulignant que les véhicules qui ont été pris pour cibles revenaient d’Elias Pinas.

Elle confirme que le blindé de la police qui accompagnait le convoi était impuissant face aux bandits armés.


Ce sont des membres de la coalition, un groupe de résistance, qui étaient venus en renfort, a-t-elle dit. Ils ont repoussé les bandits et ont pu transporter des blessés à l’hôpital.


Elle dénonce l’inaction des autorités compétentes face aux exactions des bandits armés.

C’est également la position du responsable de la structure dénommée « Force Syndicale pour sauver Haïti, FOSSA ».


Originaire de Petite-Rivière de l’Artibonite, Jacques Anderson Desroches, a également dénoncé l’attaque des membres du gang « Grangrif » dimanche contre un véhicule de transport en commun, tuant le chauffeur ainsi qu’un passager.


Il appelle les forces de l’ordre à adopter des mesures pour reprendre le contrôle des territoires perdus.


DO/HPN

62 vues0 commentaire

Комментарии


ONA.jpg
brh_ad.jpg
votre_publicite.jpg
kredi-ener.jpg
hpn_full_logo.png
bottom of page