top of page

Haiti : Des jeunes de Cité Soleil abandonnent l’école pour rejoindre les gangs



L’un des agents intérimaires à la mairie de Cité Soleil, Joël Janéus, s’alarme face à la situation qui prévaut dans la zone métropolitaine de Port-au-Prince et en particulier dans la commune de Cité Soleil. Il affirme que des jeunes de ce quartier pauvre, et plus grand bidonville du pays, abandonnent l’école pour rejoindre des groupes armés à « Village De Dieu », Lafito et Canaan. Une situation qui, dit-il, risque de provoquer une « véritable hécatombe ».

Pour Joël Janéus, seule une intervention militaire étrangère peut aider à sortir le pays du joug des gangs armés. Ces derniers, dit-il, recrutent des jeunes des quartiers pauvres en particulier de la commune de Cité Soleil.

Ce sont, poursuit-il, des jeunes qui ont abandonné l’école classique ou professionnelle pour s’inscrire à l’école des gangs et cela constitue une véritable menace pour la société.

Il appelle le gouvernement central à appuyer les collectivités pour les aider à faire face à leurs obligations, rappelant que la vulnérabilité des communautés a beaucoup augmenté, ces dernières années.

Les gens ont faim, ils n’ont pas accès aux services sociaux de base (eau et électricité, soins de santé, entre autres), la perte de cette jeunesse au profit des gangs ne peut être qu’une hypothèque sur l’avenir du pays, a laissé entendre l’édile.

Il plaide en faveur du retour de la paix même s’il pense que sans l’intervention d’une force étrangère, ce rêve risque de ne pas se réaliser.


DO/HPN

11 vues0 commentaire

Comentarios


ONA.jpg
brh_ad.jpg
votre_publicite.jpg
kredi-ener.jpg
hpn_full_logo.png
bottom of page