top of page

Haiti-crise: Au Cap-Haïtien des policiers protestataires occupent le macadam


Après Port-au-Prince, Saint Marc, Gonaïves, les Cayes, où les policiers avaient gagné les rues, ce dimanche 29 janvier, c'est le tour des policiers basés au Cap- Haïtien. L' appel à l'unité lancé par le Directeur général a.i, Frantz Elbé parait-il, n'a aucun effet. Le mot d'ordre n'a pas étésuivi. Pneus enflammés, barricades à certains endroits depuis l'entrée de la ville à Barrière Bouteille, les policiers en colère, dénoncent l’assassinat de leurs camarades à Liancourt.


Des tirs ont été entendus dans certains quartiers et les Bureaux régionaux n'ont pas été épargnés. Dans l'intervalle, les bandits veulent mettre les policiers en défi. A Pernier, des hommes armés ont détruit tôt ce dimanche, le sous-Commissariat de police. Pour le moment, les bandits contrôlent Cité-Soleil, Liancourt, Martissant, Petite-Rivière de l'Artibonite. C'est comme une marche ascendante si rien n'est fait au plus vite, c'est la République tout entière qui paiera les conséquences.


A noter que les membres du haut commandement de la PNH ont visité, ce dimanche, le Commissariat de Pétion-Ville. La délégation s'est entretenue avec les policiers autour de leurs revendications exprimées suite à l’assassinat de leurs frères d'armes à Métivier.



YPL/HPN 

16 vues0 commentaire

Comments


ONA.jpg
brh_ad.jpg
votre_publicite.jpg
kredi-ener.jpg
hpn_full_logo.png
bottom of page