top of page

Haiti :Clarens Renois appelle à la démission de la ministre de la Justice



De plus en plus de voix s’élèvent pour réclamer la démission de la ministre de la justice et de la sécurité publique, Madame Emmelie Prophète, suite à la note de son ministère, le 22 aout dernier, appelant la population à la résistance devant l’atrocité des bandits.


L’ancien journaliste devenu homme politique, Clarens Renois leader du parti l’Union nationale pour l’intégrité et la réconciliation (UNIR) n’a pas maché ses mots. Consterné et stupéfié par rapport aux agissements constants des gangs armés, le coordonnateur du parti Unir-Haïti réclame, ce vendredi 25 aout 2023, la démission du garde des sceaux de la république.


"Face aux crimes et exactions perpétrés par les groupes armés dans des quartiers de Port-au-Prince et face à la passivité affichée par la police dont la mission est de protéger la population, je demande à Madame Emmelie Prophète de se démettre de son poste pour sauver son honneur, sa réputation ainsi que sa carrière d’écrivain couronné pour ses œuvres", écrit Clarens Renois.


Il estime que les consignes de la ministre aux forces de sécurité nationales ne sont pas respectées et aucune disposition n’a été prise par le gouvernement et la police pour voler au secours des populations harcelées notamment dans les quartiers contrôlés par des gangs armés.


Fort de ce constat, Madame Milcé doit se désolidariser du gouvernement et présenter sa démission, exige Clarens Renois.


Léon Kersivil / HPN

42 vues0 commentaire

Comments


ONA.jpg
brh_ad.jpg
votre_publicite.jpg
kredi-ener.jpg
hpn_full_logo.png
bottom of page