top of page

Haiti-Affaire Jovenel Moïse : Joseph Vincent reconnait son implication et risque la prison à vie



L’ancien informateur de la DEA (Drug Enforcement Administration) Joseph Vincent, a plaidé coupable mardi aux Etats-Unis de complot visant à assassiner le président Jovenel Moïse. Il risque la prison à vie mais espère une réduction de peine.

Joseph Vincent, qui possède la double nationalité, haïtienne et américaine, a reconnu devant un tribunal fédéral de Miami, son implication dans le magnicide du 7 juillet 2021.

Il affirme avoir assisté à des réunions dans le sud de la Floride et à Haïti avant l’assassinat de Jovenel Moïse.

C’est le 4e des 11 accusés à Miami ayant plaidé coupable aux Etats-Unis où il risque la prison à vie. Il fait l’objet de plusieurs accusations dont « complot en vue de tuer et d’enlever une personne en dehors des États-Unis », et « complot en vue de fournir un soutien matériel et des ressources ».


Arborant une chemise et un pantalon beiges de prisonnier lors de l’audience de ce mardi, Joseph Vincent a plaidé coupable devant le juge fédéral José E. Martínez et l’audience n’a duré qu’une vingtaine de minutes.

Il était apparu menotté et avec des chaînes aux chevilles, à côté de son avocat, Kenneth Swartz.

Lorsque le juge lui a demandé comment il comptait plaider, il a répondu « Coupable, votre honneur ».

Il affirme avoir conclu un accord de réponse à l’accusation avec les procureurs dans l’espoir d’obtenir une peine plus légère.

Le juge a fixé son audience de détermination de la peine au 9 février 2024.


Avec Associated Press

31 vues0 commentaire

Comments


ONA.jpg
brh_ad.jpg
votre_publicite.jpg
kredi-ener.jpg
hpn_full_logo.png
bottom of page