top of page

Haiti : 734 personnes assassinées en 22 mois de pouvoir de Ariel Henry, rapporte le RNDDH



Dans ce rapport titré, le règne du premier ministre Ariel Henry ou la fureur des gangs armés, le Réseau National de Défense des Droits Humains (RNDDH) informe que depuis l’avènement au pouvoir du premier ministre de facto Ariel Henry, la situation sécuritaire du pays se dégrade continuellement et les gangs armés se multiplient de manière exponentielle.

Des massacres, raids et attaques armées sont enregistrés un peu partout particulièrement dans les départements de l’Ouest et de l’Artibonite - les deux (2) plus grands départements géographiques du pays en termes de superficie et de densité de leur population - où même des zones jusque-là réputées résidentielles sont la proie d’événements sanglants. Le Réseau National de Défense des Droits Humains (RNDDH), particulièrement préoccupé par la fréquence de ces attaques armées et de ces massacres aux conséquences désastreuses pour la population, se fait le devoir de partager avec l’opinion publique, les conclusions des différentes enquêtes menées par ses soins, autour des massacres perpétrés au Village artistique de Noailles, à Savane Pistache, à Source Matelas et à Bel-Air..


Le RNDDH rapporte que 734 personnes ont été assassinées au cours de 6 massacres soit une moyenne de 122 personnes par massacre et 105 femmes sont victimes de viols collectifs pour la plupart, soit une moyenne de 17 femmes et filles victimes de viols par massacre.


A La Plaine du Cul-de-sac du 24 avril au 6 mai 2022, au moins 191 personnes ont été assassinées et 19 femmes au moins violées. 17 d’entre elles ont par la suite été exécutées. Plus loin, l’institution de droits humains révèle qu’à Cité Soleil, du 7 au 17 juillet 2022, au moins 300 personnes ont été assassinées, 53 femmes et filles violées collectivement. Au Village artistique de Noailles, du 12 au 17 octobre 2022, au moins 19 personnes sont assassinées et au moins 30 maisons et/ou shops d’artisanat incendiés.

A Savane Pistache, dans le quartier de Carrefour-feuilles, situé au Sud-est de Port-au Prince du 10 au 30 novembre 2022, au moins 3 personnes ont été assassinées, 2 mineures violées. 23 maisons vandalisées, 61 autres incendiées et 64 véhicules dont des motocyclettes, des voitures privées ainsi que des véhicules de transport en commun sont incendiées.


Pour la zone de source Matelas sur la route nationale # 1, dans la nuit du 28 au 29 novembre 2022, au moins 73 personnes ont été assassinées. 26 femmes et 3 filles violées.


A Bel-Air, un quartier situé à un jet de pierres du Palais national, du 28 février au 5 mars 2023, au moins 148 personnes ont été assassinées et portées disparues. 3 autres blessées par balles et 2 femmes sont victimes de viols collectifs et répétés. Au moins 62 maisons ont été incendiées et 26 autres maisons pillées ou/et vandalisées. 4 véhicules volés et 3 autres ont été incendiés.


Mettre fin au règne de l’impunité en conduisant un processus de certification de tous les parquets près les tribunaux de première instance du pays et en écartant tous les parquetiers corrompus ; mettre fin à la protection des bandits armés ; mettre l’action publique en mouvement contre les bandits armés qui sèment la terreur dans le pays ; juger et condamner les bandits armés impliqués dans tous les massacres jusque-là enregistrés dans le pays, depuis 2018 ; adopter immédiatement des mesures en vue de mettre fin à la spirale de violence en cours dans le pays et de fournir assistances financière et psychologique aux victimes des massacres et attaques armées sont autant de recommandations faites par le RNDDH.


GL/HPN

23 vues0 commentaire
ONA.jpg
brh_ad.jpg
votre_publicite.jpg
kredi-ener.jpg
hpn_full_logo.png
bottom of page