top of page

Haïti-USA-Sécurité: Les garde-côtes américaines contrôlent la baie de Port-au-Prince




Depuis mercredi, la Garde côtière américaine de concert avec la garde-côte haïtienne, contrôle les eaux territoriales haïtiennes, à la demande du gouvernement d'Ariel Henry et en étroite coordination avec le Département d'État américain.


L'USCGC Northland (WMEC 904), sur la baie de Port-au-Prince, est un signe clair de la détermination des États-Unis à soutenir le peuple haïtien, et de travailler avec les garde-côtes haïtiens en termes d'échange professionnel.


Northland patrouillait auparavant dans le Windward Pass sous la direction du septième district de la Garde côtière, dont le siège est à Miami, à l'appui de l'opération Vigilant Sentry, une opération permanente d'application de la loi maritime.


"Le gouvernement américain a un intérêt direct dans la sécurité régionale dans toute la mer des Caraïbes et est conscient de la situation actuelle de troubles civils et de violence des gangs en Haïti", a déclaré le contre-amiral Brendan C. McPherson, commandant du septième district de la Garde côtière. "La Garde côtière fait partie d'une approche pangouvernementale visant à aider le gouvernement haïtien à assurer la sécurité et la stabilité dans tout Haïti, en particulier en ce qui concerne la dissuasion et la prévention de la migration maritime dangereuse et irrégulière."


La Garde côtière entretient une relation de longue date avec la Garde côtière haïtienne. En janvier 2010, l'USCGC Forward (WMEC 911), un cutter d'endurance moyenne de classe Famous de 270 pieds, a été le premier atout américain à répondre et à fournir une aide et une assistance humanitaires à la suite d'un tremblement de terre de magnitude 7,0 en Haïti.



YPL/HPN

23 vues0 commentaire

ความคิดเห็น


ONA.jpg
brh_ad.jpg
votre_publicite.jpg
kredi-ener.jpg
hpn_full_logo.png
bottom of page