top of page

Haïti-Tourisme : l’insécurité met à plat les pôles touristiques du Nord et du Sud

Environ mille (1000) emplois directs disparus, la ligne aérienne American Airlines réduit ses quatre (4) vols à un vol régulier décollant à partir de l’aéroport de Port-au-Prince quotidiennement, l’ensemble des infrastructures hôtelières de la Côte des Arcadins fermées aux opérations depuis six (6) mois, tel est le bilan sombre dépeint par Raina Forbin de l’Association Touristique d’Haiti (ATH) à l’issue de la conférence-débat ogranisée par l’Alliance pour le Gestion des Risques et la Continuité des Activités (AGERCA), le 1er février dernier à Mariott Hôtel, à Port-au-Prince autour de la situation sécuritaire.


L’accès impraticable par voie terrestre des pôles touristiques du Nord et du Sud via les routes nationales 1 et 2 à cause des activités des gangs armés à Martissant et à Canaan expliquent cette mise à plat du tourisme dans ces deux (2) régions importantes de développement du tourisme de masse à l'intérieur d'Haïti.


Ces répercussions sur l'industrie touristique semblent ne produire aucun effet sur le gouvernement qui visiblement n'active aucun levier pour rendre accessibles Canaan et Martissant à la libre circulation des vies et des biens.


GL/HPN

21 vues0 commentaire

Comments


ONA.jpg
brh_ad.jpg
votre_publicite.jpg
kredi-ener.jpg
hpn_full_logo.png
bottom of page