top of page

Haïti-Société: Les activités toujours au point mort malgré l’intervention du PM Ariel Henry




Ce lundi les activités sont toujours au point mort moins de 24 heures après l’intervention du Premier ministre Ariel Henry appelant la population au calme. Les routes sont toujours bloquées ont rapporté les Médias de la Capitale haïtienne. Les institutions bancaires et les magasins ont gardé leurs portes fermées.


"L’intervention du chef du gouvernement a mis de l’huile sur le feu", ont indiqué certains leaders politiques appelant à intensifier la mobilisation contre le gouvernement. Dr Ariel Henry dans son discours diffusé sur les médias d’Etat hier dimanche a souligné que les mouvements de protestation n’ont rien à voir avec la crise du carburant. Il a invité les partis politiques au dialogue.


A la fin du weekend écoulé, plusieurs actes de pillages ont été enregistrés dans plusieurs villes du pays. Le Premier Ministre qui devrait prendre la parole à la session ordinaire de l’Assemblée générale des Nations Unies n’a pas fait le déplacement à New York préférant céder la place au Ministre des Affaires étrangères.


A deux semaines de la réouverture des classes, la situation reste toujours difficile. Le gouvernement annonce des mesures de soutien aux familles des fonctionnaires du secteur public pour faciliter cette rentrée. Une décision corroborée par le Secrétaire général des Nations Unies Antonio Guterres qui a souligné dans une entrevue à deux chaines françaises que la subvention aux familles est préférable à la subvention du carburant.



Le pays est pour le moment en état d’alerte avec l’arrivée de l’Ouragan Fiona qui est sur l’ile voisine et qui commence déjà à frapper le Nord d’Haïti avec la pluie accompagnée de vents de forte intensité qui peut provoquer des inondations. La Direction de la protection civile appelle la population à la vigilance.


HPN

5 vues0 commentaire
ONA.jpg
brh_ad.jpg
votre_publicite.jpg
kredi-ener.jpg
hpn_full_logo.png
bottom of page