top of page

Haïti-sanctions: Le Canada sanctionne Jocelerme Privert et Salim Succar




Le Premier ministre canadien Justin Trudeau s'exprimant jeudi lors du 44ème sommet des leaders de la Caricom à Nassau, Bahamas, a annoncé de nouvelles sanctions contre deux membres de l'élite haïtienne : Jocelerme Privert, un autre ancien président haïtien et Me Salim Succar. Une annonce qui a surpris plus d'un, au moment où il a pris la décision de déployer des navires de la Marine royale canadienne pour effectuer une surveillance, recueillir des renseignements et maintenir une présence maritime au large des côtes haïtiennes.


Jocelerme Privert, ancien Sénateur et ministre de l'Intérieur qui a dirigé la dernière transition du pays, en tant que président et l'homme de loi, Salim Succar, ancien directeur de cabinet de l'ancien premier ministre Laurent Lamothe, qui, lui-même avait déjà été sanctionné, accusés d'utiliser leur influence et leurs ressources pour aider les gangs haïtiens armés et alimenter l'instabilité.


Justin Trudeau a noté qu'à ce jour, son gouvernement a émis des sanctions ciblées "robustes" contre 15 personnes accusées d'aider des gangs en Haïti. Il a souligné que son pays continue de renforcer les capacités de la police haïtienne pour maîtriser les gangs armés et tenir ceux qui les soutiennent responsables. Il envisage de remettre une enveloppe de 10 millions de dollars canadiens au Bureau international des migrations des Nations Unies pour renforcer la protection des femmes et des enfants haïtiens le long de la frontière entre Haïti et la République dominicaine. Ottawa investira également 12,3 millions de dollars canadiens supplémentaires dans l'aide humanitaire.


YPL

22 vues0 commentaire
ONA.jpg
brh_ad.jpg
votre_publicite.jpg
kredi-ener.jpg
hpn_full_logo.png
bottom of page