top of page

Haïti-Sanctions : Armel Lafleur interdit de toutes activités pastorales pour 5 ans

Dernière mise à jour : 5 janv. 2023

La Direction générale du Ministère des Cultes a interdit au pasteur titulaire de l'Église de Dieu Indépendante de la Porte Étroite, Armel Lafleur, toute pratique ministérielle et/ou pastorale pour les cinq (5) prochaines années.Après avoir boudé l'invitation du parquet de Port-au-Prince, le pasteur Armel Lafleur n'a pas répondu non plus, ce jeudi 5 janvier 2022, à la convocation du directeur général du Ministère des Cultes, Evens Souffrant. Le DG de l'institution a puni sévèrement l'homme d'église.Dans une correspondance adressée au concerné, le Ministère des Cultes l’a informé qu’il ne pourra plus exercer ces fonctions ministérielles et/ou pastoralespour une période de cinq (5) années, à compter de la date de réception de la correspondance, jusqu'au 3 janvier 2028. Cette décision survient suite à la vidéo montrant Armel Lafleur en pleine simulation de gestes sexuels avec l'une de ses filles, ce qui est une atteinte à la pudeur et aux bonnes mœurs. La Direction générale de Ministère des Cultes brandit l'article 13 du décret du 18 octobre 1978 condamnant la pratique de toute activité attentatoire à l'ordre et à la morale publique au sein de l'église pour appuyer sa décision.Par ailleurs, le Ministère des Cultes recommande au conseil d'administration ou au comité exécutif de l'Église de Dieu Indépendante de la Porte Etroite du lui soumettre le nom d'un Pasteur devant assurer l'intérim pendant cette période au plus tard le lundi 9 janvier 2023 en vue de la poursuite des activités ecclésiastiques.Soulignons que le Conseil Spirituel des Eglises d'Haïti (CONASPEH) et la Fédération Protestante d'Haïti (FPH) avaient exigé au Ministère des Cultes de prendre des mesures drastiques à l'encontre du Pasteur Armel Lafleur. Elles avaient aussi condamné l'action de l'homme de Dieu. Quelles seront les suites de la procédure judiciaire vu que le Commissaire du Gouvernement près le Tribunal de Première instance de Port-au-Prince, Me Jacques Lafontant, a de nouveau invité Armel Lafleur le 9 janvier 2023 ? Une affaire à suivre…


GA/HPN

11 vues0 commentaire

Comments


ONA.jpg
brh_ad.jpg
votre_publicite.jpg
kredi-ener.jpg
hpn_full_logo.png
bottom of page