top of page

Haïti-Sécurité : Ariel Henry promet des changements significatifs sous peu!



"Je peux vous dire que dans les jours et les semaines qui viennent, vous aurez l'occasion de voir des changements significatifs, tant au niveau de la sécurité que de la gouvernance de notre pays. Mettons-nous au travail car la tâche est immense et le temps nous est compté", a déclaré publiquement Dr Ariel Henry au terme du Forum de deux jours organisé à Pétion-Ville, les 23 et 24 mai 2023.


Ces deux journées de Réflexion organisées sous les auspices du Haut Conseil de la Transition (HCT) ont été l’occasion pour les organisateurs d’adresser les questions de la sécurité, de la révision constitutionnelle, le lancement du processus électoral, la bonne gouvernance et de l'élargissement du consensus politique du 21 décembre 2022. Cette activité a réuni de nombreux représentants de partis politiques et des membres de la société civile, a constaté Haiti Press Network.


Les déclarations du Premier ministre Ariel Henry sur la sécurité et la bonne gouvernance du pays ont retenu l'attention des participants à ce forum, lesquels estiment plus que nécessaire d'agir vite et avec dextérité sur ces deux éléments qui paraissent presqu'inoxydables et qui chevauchent tristement l'un sur l'autre.


Dans le domaine sécuritaire, le chef du gouvernement juge nécessaire d'augmenter l’effectif de la Police nationale d'Haïti (PNH) et de la doter d'un système de renseignement adéquat. Le chef du gouvernement estime également important de mobiliser davantage de ressources financières pour pouvoir payer les forces de l'ordre, les équiper et les former.


Sur la question de la Loi mère du pays, le neurochirurgien croit pertinemment qu'il faut faire une révision pour mieux l’adapter à la nouvelle réalité haïtienne.


"Dans les multiples rencontres que j'ai eues quasiment avec tous les secteurs depuis mon arrivée à la tête du gouvernement, il est apparu clairement qu'il y a un large consensus autour de la nécessité de revoir certaines dispositions de notre Constitution. Il nous faudra construire des consensus suffisants, au niveau national, sur chacun des points à modifier, et organiser de larges consultations, pour que nos compatriotes adhèrent aux changements qui seront proposés", a insisté M. Henry.


Abordant la question électorale, le locataire de la Primature a déclaré que la première tâche du prochain Conseil électoral provisoire (CEP), sera d'organiser une consultation populaire pour valider les modifications apportées. Selon Ariel Henry, cette étape nécessaire et indispensable devra être franchie, dans un laps de temps, parce que, ajoute-t-il, l'organisation des élections en dépend.


"Le moment est venu d'avancer et nous allons avancer. Nous allons retourner la balle au pied du peuple haïtien aux élections. C'est le peuple qui aura le dernier mot dans le choix de ses dirigeants", a conclu Ariel Henry.

Alix Laroche/HPN

30 vues0 commentaire

Comments


ONA.jpg
brh_ad.jpg
votre_publicite.jpg
kredi-ener.jpg
hpn_full_logo.png
bottom of page