top of page

Haïti-Prison: Plus de 15 détenus décédés du choléra, le BAJAPVU tire la sonnette d'alarme




Le Bureau d’assistance juridique aux personnes vulnérables (BAJAPVU), évoluant à Port-au-Prince, se dit alarmé par la résurgence du choléra dans les centres carcéraux dont celui du Pénitencier National, où déjà, plus de 15 détenus ont décédé de cette maladie.


Le vice-président du BAJAPVU, Me Abner Coeurcimus déplore les mauvaises conditions de détention et interpellent le gouvernement dont le Ministère de la Justice comme entité régalienne coiffant la Direction de l'Administration pénitentiaire. L'homme de loi dit regretter que les autorités étatiques ne se soucient guèrent de la population carcérale privée d'eau potable de nourritures et continuent de vivre en promiscuité.


Le BAJAPVU souhaite que dans les meilleurs délais, les autorités compétentes prennent toutes les dispositions nécessaires en vue d’apporter une solution aux problemes des détenus dont leurs droits sont garantis. Le 4 octobre dernier, plusieurs prisonniers sont morts au pénitencier national à cause de la carence alimentaire. Entre 6 et 7 octobre écoulé, environ 15 prisonniers sont décédés du choléra à la prison civile de Port-au-Prince, regrette le vice-président du BAJAPVU, Me Abner Coeurcimus. Cette organisation de défense des droits humains interpelle le Parquet du Tribunal de 1ère instance de Port-au- Prince, d'agir au plus vite pour combattre la détention préventive prolongée, ce phénomène qui gangrène le système judiciaire haïtien.


Yves Paul LEANDRE

77 vues0 commentaire

Comments


ONA.jpg
brh_ad.jpg
votre_publicite.jpg
kredi-ener.jpg
hpn_full_logo.png
bottom of page