top of page

Haïti-Politique : Steven Benoît n'est plus Premier Ministre de l'Accord de Montana

Un an après le mécanisme de l'Accord du 30 août 2021 ayant élu Fritz Alphonse Jean, président provisoire et Steven Irvenson Benoît premier ministre, l'ancien parlementaire démissionne de son poste. Dans une correspondance adressée au président du Bureau du Conseil National de Transition (CNT), James Beltis, l'ex Sénateur Benoît déclare avoir pris cette décision envue de faciliter les négociations à venir. Il appelle le premier ministre en fonction, Ariel Henry, à faire de même pour une transition de rupture.


"Passant de la parole aux actes, j’ai remis aujourd’hui ma démission au Conseil National de Transition de Montana (CNT) pour faciliter les négociations à venir", peut-on lire sur le compte Twitter de Steven Benoit. Une légende qui accompagne la version numérisée de sa lettre de démission adressée au Conseil National de Transition présidé par James Beltis.


Pour couper court aux rumeurs faisant croire que le groupe Montana était implosé, M. Benoit précise dans sa lettre que sa démission ne signifie pas qu'il a abandonné le groupe Montana ni renoncé aux idéaux exprimés dans ses différents documents. Selon lui, il s'agit d'un geste effectué pour faciliter toute éventuelle négociation du groupe Montana avec d'autres secteurs de la vie nationale en vue de rechercher une solution à la multicrise que connaît le pays.


Un an après les élections, la situation s'est détériorée et tout porte à croire que les conditions ne vont pas s'améliorer sans un consensus très large de toutes les instances influentes de la société, affirme l'ancien membre du Grand Corps.


Alors que l'initiative de Montana a abouti à l'élection d'un président et d'un premier ministre provisoire, aucune avancée importante n'a été constatée concernant la prise réelle du Pouvoir. Les tenants de l'Accord de Montana et ceux du pouvoir politique ont entamé des discussions sous l'égide dune frange de la communauté internationale, mais elles se sont brusquement arrêtées. Depuis, les acteurs se regardent en chien de faïence.


La démission de Steven Benoit va-t-elle aider à trouver le consensus tant prôné par l'international et recherché par les protagonistes de la crise? Seul l'avenir nous le dira.



Marvens Pierre


22 vues0 commentaire
ONA.jpg
brh_ad.jpg
votre_publicite.jpg
kredi-ener.jpg
hpn_full_logo.png
bottom of page