top of page

Haïti-Politique : Les Etats-Unis demandent au Canada de diriger la force spéciale en Haïti


Le Secrétaire d’État américain Antony Blinken arrive ce jeudi soir au Canada pour rencontrer de hauts fonctionnaires au sujet de la détérioration de la situation en Haïti, a annoncé la ministre des Affaires étrangères, Mélanie Joly, confirmant que c’est la première visite officielle de M. Antony Blinken, les 27 et 28 octobre 2022.

Cette visite fera suite aux discussions tenues lors de la dernière visite de la Chancelière Joly à Washington, en septembre dernier, et renforcera les relations solides entre le Canada et les États-Unis à un moment où l’ordre international fondé sur des règles et la démocratie sont en danger. La ministre Joly et le secrétaire Blinken profiteront de l’occasion pour se pencher sur la crise en Haïti, la situation en Iran, l’Arctique, la région Indo-Pacifique et la poursuite de la collaboration des deux pays visant à tenir la Russie responsable de son invasion illégale de l’Ukraine.

Quelques heures avant l’arrivée du secrétaire d’État américain à Ottawa dans le but de convaincre le Canada à prendre la commande de la force devant combattre les gangs criminels qui bloquent l’acheminement du carburant et la nourriture à partir des ports maritimes, les responsables canadiens ont envoyé une mission d’évaluation dans le pays des Caraïbes pour consulter les Haïtiens et d’autres membres de la communauté internationale sur la façon dont le Canada peut aider à rétablir l’accès aux biens et les services essentiels dans un contexte d’escalade de la violence des gangs et d’aggravation de la crise humanitaire.

Depuis la mi-septembre, le G-9 et alliés bloquent le principal terminal pétrolier du pays, Varreux. Ce blocus entraîne des pénuries de carburant dans tout le pays et la nourriture et l’eau potable se font rares dans un contexte de résurgence du choléra. YPL /HPN



6 vues0 commentaire

Comentários


ONA.jpg
brh_ad.jpg
votre_publicite.jpg
kredi-ener.jpg
hpn_full_logo.png
bottom of page