top of page

Haïti-Politique : le « Haut Conseil de la Transition » officialisé par arrêté gouvernemental


Le Conseil des ministres a officiellement approuvé le « Haut Conseil de la Transition » créé par le Document de Consensus National pour une Transition Inclusive…, dont le principal objectif est de favoriser le dialogue national. Un arrêté publié ce mercredi 18 janvier 2023 le confirme. 


Ce « Haut Conseil de la Transition » est composé de trois membres désignés par le Secteur Économique, le Secteur Social et le Secteur Politique. Il s’agit de Monsieur Laurent SAINT CYR, choisi par le Secteur Économique ; Monsieur Calixte FLEURIDOR, choisi par le Secteur Social ; Madame Mirlande H. MANIGAT, choisie par le Secteur Politique.


« Les membres du HCT ne sont ni en droit ni en fait ordonnateurs ou comptables de deniers publics. De ce fait, à la fin de leur prestation pendant la transition, leurs biens ne seront, en aucun cas, grevés d’une hypothèque légale et ils ne sont pas assujettis à l’obtention de la décharge », a indiqué l’arrêté. 


Toujours selon l’arrêté officialisant le « Haut Conseil de la Transition », les membres du HTC sont appelés à œuvrer en étroite collaboration avec le Gouvernement pour mener les grands chantiers de la période de transition, notamment en matière de sécurité publique, de Constitution et d’élections, de réformes économiques, de justice et d’État de droit, de sécurité sociale et alimentaire.


Voici les principales missions attribuées au HTC durant pendant de la transition :


a) s’assurer de la crédibilité et de l’intégrité des élections en participant au choix des membres du Conseil Électoral Provisoire et en organisant des évaluations d’étape assorties de recommandations pour la performance du processus électoral ; b) choisir le Comité d’experts en charge de la révision de la Constitution ; c) coordonner un dialogue politique de haut niveau afin d’élargir la base du consensus entre les principaux acteurs politiques, sociaux et économiques du pays, sur la base d’un programme de (i) sécurité, (ii) de réforme politique, constitutionnelle et électorale, (iii) de bonne gouvernance et (iv) de mesures économiques et sociales ; d) coopérer avec le Premier Ministre et le Conseil des Ministres pour définir une feuille de route comportant des étapes et des délais précis et mettre en œuvre un plan d’action stratégique pour la période de transition ; e) participer à la reconstitution de la Cour de Cassation ; f) participer aux remaniements ministériels, aux changements dans les hautes directions de l’Administration publique et aux réformes dans la diplomatie haïtienne ; g) inspirer et s’assurer des réformes économiques, notamment en matière de recettes de l’État, de politiques fiscale et monétaire ; h) veiller à la mise en place et à l’exécution d’un plan global de sécurité publique ; i) identifier et proposer des réformes en matière de droits humains et de renforcement de l’État de droit ; j) identifier et proposer des réformes visant la sécurité sociale et alimentaire.



GA/HPN

16 vues0 commentaire
ONA.jpg
brh_ad.jpg
votre_publicite.jpg
kredi-ener.jpg
hpn_full_logo.png
bottom of page