top of page

Haïti-Politique : Division au sein du secteur Vodou sur le choix de Me Newton Saint-Juste au CEP




La désignation de l’avocat Newton Louis Saint-Juste pour représenter le secteur vodou au sein Conseil électoral provisoire du gouvernement de facto augure déjà l’ère d’un chantier laborieux en raison des différends qui caractérisent ce choix.


Le président de « Zanfan tradisyon ayisyen » (Zantray) Alcénat Joseph désapprouve la sortie du secrétaire général de l’organisation à propos du choix porté sur le citoyen Newton Louis Saint-Juste comme délégué du secteur vodou au sein du Conseil électoral provisoire (CEP). Selon le dirigeant de Zantray, aucun consensus n’a été encore trouvé sur le nouveau représentant des entités du vodou au CEP.


L’annonce du secrétaire général contesté Liné Nelson, sur les ondes de Radio Kiskeya, lundi, évoquant la désignation de l’avocat Newton Louis Saint-Juste comme représentant du vodou, est illégale. Le nommé Liné Nelson n’est pas habilité à prendre position au nom de Zantray, réagit le responsable de l’organisation. Selon le houngan Joseph, Liné Nelson a été mis à la porte par le directoire de Zantray, en raison de son comportement peu recommandable.


À présent, des consultations se multiplient au sein de Zantray afin de procéder à la nomination d’un représentant digne qui inspire confiance et qui fait l’unanimité au sein de la famille du vodou, a-t-il révélé mardi sur les ondes de Radio Kiskeya. Par ailleurs, il rappelle que le profil de l’avocat Newton Saint-Juste est étranger aux normes et principes édictés au sein des entités du vodou. Le concerné est un chrétien protestant et n’a aucune appartenance à la religion.


Moins de 24 heures avant l’intervention du président national de Zantray, Alcénat Joseph, le secrétaire général de cette structure, Liné Nelson a fait part d’une désignation ayant récolté l’adhésion de la communauté du vodou. Des dignitaires de Zantray, Royaume Vodou d’Haïti et ceux de la Confédération nationale des vodouisants haïtiens (KNVA), trois organes piliers du secteur, ont jeté leur dévolu sur la personne de Newton Saint-Juste, a-t-il insisté.


Dans l’intervalle, l’insécurité, la crise sociopolitique qui sévissent en Haïti semblent être le cadet des soucis des dirigeants du vodou. Lors de la rencontre du 16 avril dernier à la Primature entre le premier ministre de facto, le Dr Ariel Henry, et des membres de plusieurs associations du vodou, les échanges ont porté sur la nécessité de renouveler le personnel politique, admet Alcénat Joseph.


17 vues0 commentaire

Comments


ONA.jpg
brh_ad.jpg
votre_publicite.jpg
kredi-ener.jpg
hpn_full_logo.png
bottom of page