top of page

Haïti-Politique: Ariel Henry signe un accord avec differents secteurs du pays et creation du HCT

Dernière mise à jour : 21 déc. 2022




De la parole aux actes, le Premier ministre, Dr Ariel Henry, a rencontré mercredi, à l'hôtel Karibe Convention Center, des représentants d'organisations de la société civile, du secteur privé et des partis politiques dans le cadre de la finalisation et de la signature d'un document de Consensus national pour une transition inclusive et des élections transparentes.


Cette démarche survenue moins de 72 heures après sa rencontre avec les Ambassadeurs accrédités en Haïti, à l'occasion des échanges de vœux traditionnels de fin d'année, en sa Résidence Officielle, lundi dernier, a permis au Premier Ministre de signer ce document avec les nombreux partis politiques, les représentants de la société civile et le secteur privé d'affaires.




" Ce compromis national n'est qu'une première étape, un premier pas dans la bonne direction. Il nous faut maintenant apporter à la nation la preuve de notre bonne volonté en mettant rapidement sur pied nos institutions démocratiques", a déclaré Dr Ariel Henry.


L'année 2023 sera une année électorale et c'est dans ce cadre-là, il dit prendre l'engagement devant ces invités pour mettre les moyens qu'il faut à la disposition des personnalités de premier plan qui vont diriger le Haut Conseil de Transition, l'organe de contrôle de l'action gouvernementale, et de tout faire pour leur permettre de réussir dans leur mission.


Les membres désignés par les secteurs pour faire partie du Haut Conseil de Transition (HCT) sont: Mme Mirlande Hyppolite Manigat, Monsieur Laurent St Cyr, Représentant du secteur privé et Pasteur Calixte Fleuridor, de la Fédération Protestante d'Haïti. Ces 3 nouveaux membres du (HCT) devraient être installés dans les prochains jours.




Ledit document fait état du pays qui s’enlise dans une crise interminable se traduisant, sur le plan économique, par une décote accélérée de la gourde, une inflation grandissante avoisinant 30%, une accélération de la croissance de l’indice des prix à la consommation (IPC), en particulier pour les produits d’importation, qui atteint plus de 40% en juin 2022. Cette situation fait augmenter l’insécurité alimentaire déjà chronique pour plus de 50% de la population haïtienne.


Les cas d'enlèvement, la violence, la prolifération des gangs, ajoutés à l’impact de la crise sanitaire liée à la pandémie de Covid-19, ont provoqué des pertes d’emploi, des limitations de la communication terrestre entre les différents départements géographiques du pays et ont restreint les déplacements de la population. Les signataires de ce dit document doivent faire en sorte que la période intérimaire actuelle constitue une opportunité pour poser des actions structurantes capables d’orienter le travail des futurs élus en vue de mieux répondre aux défis dans une perspective durable.


Dans cette optique, les parties signataires, tout en restant attachées aux prescriptions de la constitution haïtienne amendée, notamment l’article 149, impliquent les différentes forces politiques, économiques et sociales dans la gestion de la cité, afin de créer les conditions nécessaires à l’organisation d’élections transparentes et non contestées, d’aborder la question de la sécurité, de contribuer au renforcement de l’État de droit en identifiant les réformes économiques et sociales urgentes.








YPL-HPN

29 vues0 commentaire

댓글


ONA.jpg
brh_ad.jpg
votre_publicite.jpg
kredi-ener.jpg
hpn_full_logo.png
bottom of page