top of page

Haïti-Politique : Ariel Henry appelle au secours l’international pour reprendre le contrôle du pays





Dans un message préenregistré de 7 minutes 35 secondes et diffusé sur les médias d’État mercredi soir, le Premier ministre Ariel Henry appelle au secours la communauté internationale pour l’aider à s’en sortir de cette impasse. Le Chef du Gouvernement se dit ouvert au dialogue et à la concertation afin de trouver de meilleures solutions aux problèmes auxquels se trouve confronter le pays.


Ariel Henry admet que les prix des produits de première nécessité grimpent ces derniers temps et que son Gouvernement est incapable d’y faire face. Il demande aux familles haïtiennes, aux gens partageant les mêmes intérêts, est-ce possible de laisser les choses continuer de cette manière ? Le Premier ministre s’est également interrogé sur les motifs qui poussent certaines personnes à s’opposer au Gouvernement cherchant à faire entrer plus d’argent dans le trésor public. Dans la nouvelle Haïti, le neurochirurgien croit que les finances de l’État doivent être gérées autrement. Il n’est pas question, selon le chef du gouvernement, que les avantages aillent vers un seul secteur.


« Krich pa Kanari, kanari pa sous », a laissé entendre le chef du gouvernement prenant la décision d'utiliser l’argent de l’État à bon escient, pour servir la population, et offrir aux plus démunis, un minimum de service.


"Les recettes de la Douane ne peuvent pas servir un petit groupe et subventionner un seul produit" a affirmé M. Henry.


" Quand on investit 50 à 60 milliards de gourdes pour subventionner un seul produit au bénéfice d’un petit groupe, il ne reste plus rien dans les caisses de l'Etat, voir pour aider les parents pour la rentrée des classes, pour stabiliser les produits de base sur le marché et aider les employés de l’Etat à gérer l’inflation" fait remarquer le Premier ministre. Il exhorte la population à ne pas se laisser manipuler par des gens qui veulent troubler son existence, et mettre l’avenir de ses enfants en péril. Les gens utilisant des armes de guerre pour empêcher aux camions citernes de s’approvisionner pour alimenter les pompes à essence, ne travaillent pas au profit du peuple. Ce sont des gens qui défendent leurs propres intérêt, bloquant les voies d'accès, empêchant aux gens de circuler pour nourrir leurs familles’’ a indiqué le Premier Ministre haïtien.


« En prenant le pays en otage, c’est un comportement illégal et criminel, menaçant même la souveraineté nationale", a indiqué le Chef du gouvernement.


Dr Ariel Henry souligne que les bandits qui s’associent à de mauvais politiciens et de mauvais hommes d’affaires pour semer le trouble est un acte criminel. Dans ce sens, il lance un appel solennel au peuple haïtien et aux gens de bonne volonté pour faire écho de la situation afin de barrer la route à ces malfaiteurs. Ariel Henry invite la communauté internationale et les pays amis d’Haïti, à supporter les haïtiens dans cette situation de crise humanitaire sollicitant accompagnement et secours.


" Tout support est nécessaire" lance Ariel Henry. Pour éviter les gens de mourir en grand nombre du choléra, il faut créer un couloir pour faciliter la distribution des médicaments et de l’eau potable. Selon le médecin chirurgien, ce couloir doit aider le personnel soignant à se rendre dans les hôpitaux pour prodiguer des soins aux malades. Le Chef du gouvernement formule également le souhait que le dénouement de la situation puisse aider les enfants à reprendre le chemin de l‘école.


Selon le Premier ministre, la situation est grave et c'est aux haïtiens de prendre leur destin en main, pour sauver le Nation, car Haïti ne doit pas mourir, a-t-il conclu.



YPL/ HPN


17 vues0 commentaire

Comentários


ONA.jpg
brh_ad.jpg
votre_publicite.jpg
kredi-ener.jpg
hpn_full_logo.png
bottom of page