top of page

Haïti-Musique: Le fils du Père Noël haïtien s'est éteint à Paris d'un malaise cardiaque




Depuis samedi soir, un sentiment de mélancolie envahit le cœur des mélomanes haïtiens en apprenant le décès du très talentueux Michaël Benjamin, en plein concert du groupe CARIMI à l’Accor Arena à Paris, à l'âge de 41 ans. Pour le Premier ministre, Ariel Henry, l'artiste Michael Benjamin Mikaben, était une grande référence de la musique haïtienne. Le pays et la jeunesse haïtienne ont perdu une belle âme. Quant au Ministère de la Culture et de la Communication Mikaben a eu pendant une vingtaine d’années un parcours musical auréolé de succès que ce soit en Haïti ou à l’étranger. Son départ est une perte énorme pour le pays et pour la musique haïtienne. Le Ministère de la Culture et de la Communication s'incline devant la dépouille de ce grand artiste et présente ses sympathies à sa famille, à ses parents, au secteur culturel attristé par ce départ.


Né en 1981 à Port-au-Prince, fils du célèbre chanteur considéré comme Père Noël haïtien, Lionel Benjamin et de Roseline, psychologue. Il a fait ses études classiques à l'Institution Saint-Louis de Gonzague. Il a également fréquenté les cours de musique de Micheline Laundun où il apprennait très vite à jouer la guitare, le piano et la batterie.


Mikaben est élevé dans un environnement musical. À 15 ans, il a écrit sa première chanson. Passionné de musique, il a continué à écrire pendant ses études au Canada en 1999. Finaliste du concours "Chante Nwèl" de Télémax en 1999, où il est sorti quatrième au classement avec sa chanson "Nwèl Tristès". Il a réalisé son premier CD intitulé "Vwayaj" sur lequel on retrouve les chansons : "nwèl malere" et "ou pati". Ce dernier, remixé au style troubadour a eu un énorme succès. Mika qui autrefois était chanteur solo faisait partie du groupe de David Dupoux, Krezi Mizik dont il était le chanteur principal.


Il fut élu meilleur Artiste Rap/Hip Hop haïtien par le COB (Compas On Broadway) le 25 avril 2011. C'est la jeunesse, la communauté des artistes et le peuple haïtien qui pleurent sa disparition.


YPL/HPN

65 vues0 commentaire

Comments


ONA.jpg
brh_ad.jpg
votre_publicite.jpg
kredi-ener.jpg
hpn_full_logo.png
bottom of page