top of page

Haïti-Média : Patrick Moussignac, Pdg de Radio Télé Caraïbes exprime son ras-le-bol face à la crise




Intervenant ce vendredi 27 janvier 2023 au journal "premye okazyon " l'entrepreneur et homme d'affaires Patrick Moussignac, PDG de Radiotélévision Caraïbes (RTVC), victime de kidnapping le 3 mars 2022, exprime son ras-le-bol, face à la détérioration de la crise qui se développe en Haïti. Patrick Moussignac explique que la situation qui prévaut actuellement dans le pays est émaillée de crises sans précédent et qui ont des répercussions dramatiques sur l’économie réelle.


Le Pdg de Radiotélévision Caraïbes souligne que le dialogue est nécessaire. L’Accord du 21 décembre est loin d'être parfait, selon lui, mais il peut servir de point de départ pour résoudre la crise. Patrick Moussignac croit qu'il est urgent pour le Premier ministre de poser des actions concrètes, en acceptant de rencontrer tous les secteurs de la vie nationale pour mettre un frein au phénomène de l’insécurité.


Comme tout citoyen, l'entrepreneur dit avoir dépensé plus de 10 millions de gourdes pour libérer contre rançon, les employés de ladite station, victimes d’actes de kidnapping. Patrick Moussignac s'inscrit en faux contre tous ceux qui l'accusent de toute part de se positionner comme un éventuel candidat à la présidence.


" Mon voeu le plus cher, c'est de voir le pays doter d'une nouvelle constitution, d'une autre mentalité chez les haïtiens", renchérit M. Moussignac répondant aux questions d’un panel de 4 journalistes de "Grand boulevard".


Sur les questions des auditeurs relatives à la nomination de certains de ses proches dans les missions diplomatiques, Patrick Moussignac se défend contre ces accusations et affirme que Weibert Athus et Euvrard Saint Armand, deux anciens journalistes de la station, sont des amis personnels de l'ancien Premier Ministre Claude Joseph et en ce sens, il n'a fait aucune intervention en leur faveur pour qu'ils soient nommés à leurs postes d'ambassadeurs.


Patrick Moussignac conclut pour lancer un appel au calme et demander aux policiers de prendre la voix de la sagesse pour résoudre leurs différends avec les autorités étatiques.


YPL/HPN

348 vues0 commentaire

Comments


ONA.jpg
brh_ad.jpg
votre_publicite.jpg
kredi-ener.jpg
hpn_full_logo.png
bottom of page