top of page

Haïti: Lancement des « clubs d’intégrité » dans les écoles pour sensibiliser contre la corruption



Le lundi 20 novembre 2023, le ministère de l’Éducation nationale et l’Unité de lutte contre la corruption (ULCC) ont lancé à l’auditorium du collège canado-haïtien, l’initiative des « clubs d’intégrité ». Le lancement de cette activité que plus d’un estime nécessaire dans les écoles haïtiennes, a été inaugurée avec la présentation à la presse des deux premiers clubs de ce genre issus respectivement du lycée national de Pétion-Ville et du collège canado-haïtien.


Selon les initiateurs, le projet dans sa conception, entend créer dans chaque établissement scolaire du pays un pareil cercle capable de porter les jeunes à s’associer aux efforts de la lutte contre la corruption. Ce, en plaçant ces derniers dans un processus d’auto-apprentissage et d’autocritique.


Le lancement de ces clubs s’inscrit dans la suite logique des efforts déployés par le MENFP et le l’ULCC pour initier les enfants, dès leur plus jeune âge, entre autres, aux valeurs civiques, au respect du bien d’autrui et du bien public.


En effet, le projet d’instituer des clubs d’intégrité dans toutes les écoles du pays, se veut une nouvelle phase dans ce grand processus de déconstruction et de reconstruction d’une nouvelle mentalité fondée sur l’honnêteté, l’éthique et le respect de l’autre et des biens publics » a déclaré le directeur général de l’ULCC, Hans Jacques Ludwig Joseph.



M. Joseph a défendu l’idée que « le projet des clubs d’intégrité » qui sont des espaces d’échanges et de discussions structurés autour de la transparence, de la bonne gouvernance, du civisme, du citoyen honnête et engagé, se trouve en nette adéquation avec le Cadre d’évaluation curriculaire du ministère de l’Éducation nationale et de la Formation professionnelle qui promeut une nouvelle école pour de nouveaux citoyens.


Pour sa part, le directeur général de l’Office national de partenariat en éducation(ONAPE), Dr Hervé Boursiquot qui plaçait quelques mots au nom du ministre Nesmy Manigat, a rappelé que l’implication des jeunes dans la lutte contre la corruption est conforme à la philosophie du MENFP.

Une démarche, a-t-il, avancé, qui est en droit ligne avec le Cadre d’orientation curriculaire faisant la promotion de sept valeurs fondamentales devant régir la nouvelle société haïtienne. Des valeurs, a-t-il énuméré, que sont: le respect, la solidarité, la tolérance, l’honnêteté, l’équité, le patriotisme et l’engagement.


Hervé Boursiquot croit pertinemment que l’éducation peut aider à sauver le pays de ce fléau aux conséquences les plus désastreuses sur la vie de la population.


D’après des précisions fournies à la presse, la création des clubs d’intégrité est une considération de la Déclaration de Marrakech (Résolution 4/3, novembre 2011) sur la prévention de la corruption qui exhorte [également] les États parties, conformément aux principes fondamentaux de leurs systèmes juridique et éducatif, à promouvoir, à divers niveaux d’enseignement, des programmes d’étude qui enseignent des concepts et principes d’intégrité.


Outre de nombreux élèves des deux établissements scolaires précités, il faut noter que cette cérémonie s'est déroulée en présence des directeurs techniques du MENFP, notamment ceux de l'enseignement fondamental et du secondaire, respectivement Kendy Nicolas et Miguel Fleurijean.


AL/HPN


9 vues0 commentaire
ONA.jpg
brh_ad.jpg
votre_publicite.jpg
kredi-ener.jpg
hpn_full_logo.png
bottom of page