top of page

Haïti : La résidence du chef de la Police attaquée, pillée et incendiée par des hommes armés




La résidence du chef de la Police nationale d'Haïti Frantz Elbé se trouvant à santo 17, un quartier de la commune de la Croix-des-bouquets, a été attaquée ce jeudi par des bandits armés de la zone. Les malfrats ont mis le feu à la maison après un pillage systématique du local logeant le chef de la PNH. Pour le moment, aucun groupe n'a revendiqué cette attaque, toutefois, le chef de fil du groupe "Viv Ansanm" Jimmy Chérisier avait menacé d'attaquer la résidence des membres du gouvernement et de tous ceux qui ont collaboré de près ou de loin avec le Premier ministre démissionnaire Ariel Henry.


Des interrogations font planer des doutes sur le mode de fonctionnement et le manque d'harmonisation qui caractérisent l'institution policière ces derniers temps. Comment la résidence du numéro 1 de la Police ait été attaquée sans aucune résistance ? Pourquoi la maison n'a pas été sécurisée malgré les menaces publiques proférées par les hommes armés ?


Pour le moment, HPN n'a pu reccueillir d'autres informations sur d'éventuels occupants de la résidence de M. Frantz Elbé ni sur d'éventuelles victimes de la famille de M. Elbé.


L'attaque contre la résidence de l'un des responsables de la sécurité nationale vient renforcer les doutes sur la capacité du Haut-Etat major de la PNH à juguler cette crise sécuritaire dans le pays.


Haïti n'est pas loin d'une guerre civile avec ces attaques ciblées. Des attaques qui viennent confirmer le malaise qui existe au sein de l'institution très décriée depuis l'Assassinat de Jovenel Moïse, livré la nuit du 6 au 7 Juillet 2021 par les membres de sa sécurité rapprochée, selon le RNDDH.


HPN

59 vues0 commentaire

コメント


ONA.jpg
brh_ad.jpg
votre_publicite.jpg
kredi-ener.jpg
hpn_full_logo.png
bottom of page