top of page

Haïti :La frontière reste fermée côté haïtien

Le poste frontalier de Ouanaminthe est resté fermé ce mercredi malgré l'entrée en vigueur de la décision des autorités dominicaines de rouvrir la frontière uniquement pour le passage des marchandises.

Comme annoncé ce mercredi matin, les portes de la frontière ont été ouvertes à Dajabón, du côté dominicain. Cependant, les haïtiens n'ont pas suivi car la frontière est restée fermée à Ouanaminthe (Nord-Est).

Ce mercredi devrait être la première journée d'échange commercial (ou de vente de produits dominicains en Haïti), depuis la décision inamicale et inappropriée du gouvernement dominicaine de fermer la frontière pour tenter d'obtenir l'arrêt des travaux de construction d'un canal sur la rivière Massacre côté Haïtien.

Elio Uceta, de la Direction générale des migrations à Dajabón, a indiqué à la presse dominicaine qu'il avait tenu des réunions avec les autorités haïtiennes pour les informer de la réouverture du passage frontalier, uniquement pour des activités commerciales.

Il prétend que les autorités haïtiennes avaient accepté et il avait l'air surpris de voir que la frontière était restée fermée côté haïtien.

Lorsqu’on lui a demandé si la décision haïtienne avait été prise par des civils ou par le maire de la communauté frontalière de Ouanaminthe, il a déclaré "qu’évidemment, celui qui avait pris la décision avait un certain niveau d’influence".

Ce mercredi matin, un incendie s'est déclaré au marché de Dajabón. Les dégâts sont considérables.

Les autorités communales de Dajabón coté dominicain et de Ouanaminthe côté haïtien, se sont entretenues autour de cet incident et ont décidé de mettre sur pied deux commissions, l'une haïtienne et l'autre dominicaine, en vue d'évaluer les dégats enregistrés.


DO/HPN

35 vues0 commentaire

Comments


ONA.jpg
brh_ad.jpg
votre_publicite.jpg
kredi-ener.jpg
hpn_full_logo.png
bottom of page