top of page

Haïti : La communauté internationale condamne les actes de violence en Haïti et en appelle au calme



Sur sa page twitter, le Secrétaire d'État adjoint aux affaires de l'hémisphère occidental, Brian A. Nichols, condamne la violence des gangs qui a tué plusieurs officiers de la Police nationale haïtienne et appelle au calme au milieu des manifestations en cours. Tout en adressant ses condoléances aux familles des personnes tuées dans l'exercice de leurs fonctions, Brian Nichols déclare que les Etats-Unis continueront d'imposer des frais aux responsables de cette violence odieuse en Haïti.


L’ambassade américaine en Haïti de son côté, affirme que les Etats-Unis sont aux côtés des forces de sécurité alors qu’elles combattent les gangs armés pour protéger le peuple haïtien. Dans un tweet, l’ambassade américaine présente ses sincères condoléances aux familles des courageux officiers de police tués dans l’exercice de leurs fonctions et lance un appel au calme pour protéger la population et permettre une période de deuil paisible. Pour l’ambassade du Canada, elle appuie toute solution haïtienne visant à mettre un terme à la spirale de violence qui sévit dans le pays.


Les Nations-unies, de leur côté, condamnent énergiquement les attaques ciblées et délibérées des gangs armés contre les policiers et présentent leurs condoléances aux proches des victimes. L’ONU demande que les auteurs de ces crimes soient identifiés jugés et punis par les autorités. Pour le gouvernement dominicain, les récents actes de violence enregistrés en Haïti sont préoccupants, selon le porte-parole de la présidence Homero Figueroa. La République dominicaine dit continuer de surveiller la situation en Haïti et prendra les mesures nécessaires pour maintenir la sécurité et la paix à la frontière et le territoire dominicain. Par ailleurs, Homero Figueroa condamne avec force, les actes de violence visant le Premier ministre, Ariel Henry, à l'Aéroport international Toussaint Louverture, alors qu'il revenait du sommet de la CELAC, en Argentine.


Entretemps, le Salvador promet d'aider Haïti à combattre les gangs et compte installer bientôt, un bureau en Haïti pour aider le Gouvernement à réduire les taux élevés de criminalité. L'annonce a été faite par le vice-Président salvadorien Félix Ulloa, lors du sommet de la CELAC.


YPL/HPN



19 vues0 commentaire

Commentaires


ONA.jpg
brh_ad.jpg
votre_publicite.jpg
kredi-ener.jpg
hpn_full_logo.png
bottom of page