top of page

Haïti: La Chambre des représentants des Etats-Unis vote le projet de loi Haïti Criminal Collusion



La congresswoman Sheila Cherfilus Mc Cormick se félicite mardi, de l’adoption, par la Chambre des représentants du projet de loi Haïti Criminal Collusion Act. Selon la Congresswoman, la loi H.R. 1684 montre l'engagement inébranlable des États-Unis à tenir les élites politiques et économiques haïtiennes corrompues responsables de leur soutien dans l'activité déstabilisatrice des gangs en Haïti. La violence généralisée des gangs a exacerbé les crises humanitaires et sécuritaires en cours qui dévastent le peuple haïtien. Ce projet de loi autorisera le secrétaire d'État à sanctionner les acteurs corrompus qui utilisent régulièrement les gangs comme levier de pouvoir et exiger la remise de rapports réguliers au Congrès sur l'activité des gangs haïtiens.


Par ailleurs, le Bishop Grégory Toussaint du Tabernacle de Gloire-Shékinah qui a fait tout un plaidoyer, salue l'adoption de cette loi comme une étape législative décisive, un progrès significatif selon le leader religieux haitiano-américain, vantant les efforts de la communauté haïtienne à soutenir ce projet de résolution. Pasteur Grégory Toussaint dans un communiqué publié ce mercredi, confirme que cette loi aidera à freiner la corruption par des mesures concrètes contre les réseaux criminels, ce qui favorisera un avenir plus stable et plein d'espoir pour Haïti et son peuple.


Dans ce communiqué, Grégory Toussaint indique que les États-Unis devront tenir ces individus corrompus pour responsables de leur soutien à des comportements criminels et interdire leurs déplacements et activités libres aux États-Unis. Le département d'Etat devra établir dans un rapport annuel les liens qui existent entre les gangs et les élites politiques et économiques haïtiennes.


Yves Paul LEANDRE

101 vues0 commentaire

Commenti


ONA.jpg
brh_ad.jpg
votre_publicite.jpg
kredi-ener.jpg
hpn_full_logo.png
bottom of page