top of page

Haïti-Justice: la POHDH exige la publication des motifs de la non-certification des 30 Juges



Comme d’autres organismes de droits humains, la Plateforme des Organisations Haïtiennes des Droits Humains (POHDH) félicite, dans un communiqué de presse dont la rédaction a une copie ce 19 janvier 2023, que la mise à l’écart de juges corrompus du système constitue une bonne décision.


Par ailleurs, la POHDH estime que les motifs justifiant la non certification des 30 Magistrats concernés devraient être rendus publics et que l’action publique devrait être mise en mouvement contre les Juges écartés pour les crimes et délits qui leur sont attribués.


« Le processus de certification doit être transparent rigoureux professionnel écartant toute possibilité d’instrumentalisation », soutient la POHDH dans sa note publique de position optant pour le nettoyage et l’épuration de l’appareil judiciaire haïtien.


Depuis la promulgation des dispositions légales créant le Conseil Supérieur du Pouvoir Judiciaire (CSPJ) et donnant un statut aux Magistrats en 2007, la discipline des Magistrats assis et debout reste son champ privilégié.


A date, seulement moins de 10% du personnel judiciaire est certifié depuis 2012, selon la POHDH qui voit dans la certification une priorité absolue.


GL/HPN

2 vues0 commentaire
ONA.jpg
brh_ad.jpg
votre_publicite.jpg
kredi-ener.jpg
hpn_full_logo.png
bottom of page