top of page

Haïti-International : L' OIF favorable à l’envoi rapide d’une force internationale en Haïti


La Secrétaire générale de la Francophonie, Mme Louise Mushikiwabo, exprime sa vive préoccupation face à l’intensification de la violence armée en Haïti et condamne avec la plus grande fermeté les récentes attaques simultanées donnant lieu à des scènes de terreur insoutenables. Dans un communiqué rendu public dont HPN dispose une copie, Mme Mushikiwabo déclare que cette situation est intolérable tant elle porte gravement atteinte aux droits et libertés des personnes dont le droit fondamental à la vie, la liberté de circulation et celle d’exercer en toute quiétude des activités à caractère politique, économique ou social.


La Responsable exprime, à cet effet, la pleine solidarité et le soutien de la famille francophone au peuple haïtien qui continue d’être durement éprouvé par cette explosion de violences, avec un nombre particulièrement élevé d’homicides, d’enlèvements, de viols et de destructions des maisons.


Louise Mushikiwabo réitère son appel à l’ensemble des acteurs nationaux et internationaux à œuvrer à trouver des solutions durables à la crise multidimensionnelle haïtienne, et à se mobiliser davantage pour favoriser l’envoi rapide d’une force internationale en soutien à la police nationale haïtienne, afin de contribuer à l’arrêt immédiat des violences dont sont particulièrement victimes tant de femmes et d’enfants haïtiens des milieux défavorisés.


La Francophonie reste engagée pour apporter un accompagnement, en synergie avec l’ensemble des autres partenaires, bilatéraux et multilatéraux, pour l’approfondissement du dialogue inter-haïtien et de la réflexion sur les modalités de sortie de crise en Haïti.


Yves Paul LEANDRE

63 vues0 commentaire

Commentaires


ONA.jpg
brh_ad.jpg
votre_publicite.jpg
kredi-ener.jpg
hpn_full_logo.png
bottom of page