top of page

Haïti-Insecurité: OPC exige des changements au sein du haut commandement de la PNH et la mise en place du CNS




L'office de la protection du citoyen se dit indigner et consterner à la suite de l'assassinat d'un couple de missionnaires américains, Natalie Lloyd et Davy Lloyd, ainsi que le directeur de leur organisation caritative, Jude Montis, dans la soirée du jeudi 23 mai 2024, lors d'une attaque de gangs armés, à Lizon, à la Plaine du Cul-de-Sac.


Natalie Baker Lloyd est la fille du représentant de l'État du Missouri, Ben Baker.


Dans une note publiée, samedi 25 mai 2024, l'OPC dénonce l'augmentation des violences aveugles des hommes armés plus d'un mois après la nomination et l'installation du conseil présidentiel de transition.


L'organisme de promotion et de protection des droits humains dénonce également la complicité des autorités policières avec les groupes armés qui ont incendié, vandalisé voire même démoli plus d'une trentaine de commissariats, de sous-commissariats, d'antennes de police et de prisons dans le pays.


En ce sens, OPC exige des changements au niveau du haut commandement de la PNH, condition sine qua non à l'éradication et la mise en place du conseil national de sécurité CNS, selon la note.


En plus, elle appelle les membres du CPT à l'évaluation de la situation afin de prendre des dispositions idoines pour rétablir la paix et la sécurité sur tout le territoire national avec le support de la mission multinationale d'appui à la sécurité.


Il est plus que nécessaire pour que ces nouveaux dirigeants adoptent des mesures appropriées afin de renforcer la justice et la création d'une commission et vérité afin de poursuivre les criminels et leurs commanditaires, souligne l'OPC.


Léon Kersivil

35 vues0 commentaire

Comentarios


ONA.jpg
brh_ad.jpg
votre_publicite.jpg
kredi-ener.jpg
hpn_full_logo.png
bottom of page