top of page

Haïti-Insécurité : l'étau de la violence des gangs se resserre autour de la Capitale


Alors que les habitants de Source Matelas, dans la commune de Cabaret, appellent au secours en raison des dizaines des leurs assassinés par les membres de plusieurs gangs opérant notamment dans le département de l'Ouest, en plein cœur de la Capitale les habitants de Pacot, Turgeau, Canapé-vert, et Debussy ont vécu une situation cauchemardesques dans la nuit du 23 au 24 Avril 2023 où les bandits armés ont fait parler la poudre pendant toute la soirée jusqu'à l'aube, ce lundi. Une situation qui laisse les membres de la population sur le qui-vive.


Selon les témoignages de nombreux citoyens intervenant sur des médias de la Capitale, les malfrats ont envahi ces zones et ont commencé à terroriser les gens vers les 2h am. Des tirs d'armes automatiques de différents calibres ont été entendus à Pacot, Turgeau, Canapé-vert, Debussy, Bourdon, Lalue et même à Nazon. Les tirs ont retenti jusqu'à l'aube, ont souligné des parents qui ont refusé d'envoyer leurs enfants à l'école de peur qu'ils ne soient pas la cible de balles perdues.


Alors que certains ont vivement fermé leurs portes à double tour, nombreux sont ceux qui ont fui la zone pour aller se réfugier dans des endroits jugés plus calmes. Sur les ondes des certaines stations de radio, ils sollicitent l'aide de la Police Nationale en vue contrer les actions des bandits qui n'ont cessé de terroriser la population pendant une nuit entière et en tout début de la matinée.


Pour l'heure, aucune zone n'est réputé sereine dans la Capitale haïtienne où les gangs ne font qu'étendre leur territoire en faisant morts et blessés. Même dans les hauteurs, les malfrats ne font que chasser les citoyens de leur demeure sans les que autorités ne puissent leur venir en aide.


Depuis quelque temps, la Police Nationale se montre dépourvue d'efficacité face à la puissance de feu des gangs armés qui opèrent dans la capitale et dans certaines villes de province. De plus en plus de gens continuent d'en appeler à l'aide de la communauté internationale qui tarde à venir.


HPN



34 vues0 commentaire

Comments


ONA.jpg
brh_ad.jpg
votre_publicite.jpg
kredi-ener.jpg
hpn_full_logo.png
bottom of page