top of page

Haïti-Examens d’État/9e AF : Une première journée réussie



Selon les informations communiquées par les responsables des dix Directions départementales d’éducation de la République, la première journée de la passation des épreuves de fin d’études fondamentales (9e AF), s’est déroulée sans incident majeur. Le ministère de l’Éducation nationale et de la Formation professionnelle (MENFP), s’est félicité de la réussite de cette journée et souhaite que cette vaste opération d’évaluation d’État qui démarre officiellement, ce lundi 17 juillet 2023, continue de se dérouler dans cet esprit de calme et de sérénité.


« Tout se passe très bien. C’est une journée d’examens calme et sereine dans la région métropolitaine de Port-au-Prince. C’est la même chose pour les neuf autres départements scolaires », a déclaré Renan Michel, directeur du Bureau national des examens d’État (BUNEXE).


C’est pratiquement le même son de cloche pour le directeur de l’enseignement fondamental, Kendy Nicolas. « On a eu des inquiétudes pour certaines zones difficiles, mais finalement tout s’est bien passé. Dieu merci ! Nous souhaitons que les deux autres journées soient pareilles », a balancé Kendy Nicolas joint au téléphone par HPN.


En effet, ce lundi, les élèves vêtus de leur uniforme, étaient nombreux dans les rues de la capitale haïtienne en direction de leur centre d’examens respectif. Dans la commune de Pétion-Ville particulièrement, ils étaient très remarquables. Nombreux, notamment les plus jeunes, sont fiers d’exhiber leur fiche d’examens. Ravis de quitter pour la première fois, leur institution scolaire pour aller subir des examens ailleurs.


Revenant de leur centre d’examens dans l’après-midi, la majorité des participants à ces examens rencontrés dans les rues de Pétion-Ville étaient très joyeux. Interrogés par curiosité professionnelle, ils sont légion à avouer à l’Agence avoir bien composé.


Apparemment, le niveau de difficulté proposé aux textes d’examens était à la portée des candidats. C’est d’ailleurs l’avis de M. Kendy Nicolas qui affirme que les textes ont été choisis en fonction de ce que les élèves ont vu en salle de classe durant les mois écoulés. Comme annoncé, le ministère semble avoir tenu sa promesse.


Ce sont au total, rappelons-le, 192, 882 participants qui étaient attendus par le MENFP à ces épreuves officielles dans les dix Directions départementales d’éducation. Ce sont au total 7, 413 directeurs d’écoles publiques et privées qui ont assuré ces inscriptions en ligne sur la Plateforme mise en place par le ministère. Le ministre Nesmy Manigat s’est réjoui de cette expérience qui, a-t-il dit, tend à mettre fin aux cas spéciaux aux examens d’État à partir de cette année.


Notons que près de 2, 439 candidats d'Écoles normales d'instituteurs (ENI) et candidats des Centres d'éducation familiale (CEF) participent également à ces épreuves qui prendront fin pour eux le vendredi 21 juillet en cours.


Alix Laroche

Photo : Anderson Elien



23 vues0 commentaire
ONA.jpg
brh_ad.jpg
votre_publicite.jpg
kredi-ener.jpg
hpn_full_logo.png
bottom of page